mar. Juin 2nd, 2020

RDC : le CSAC monte au créneau contre les journalistes cumulards

Ecouter cette information
342 Vues

L’autorité de régulation des médias met en garde les journalistes qui cumulent les fonctions. Il s’agit des députés qu’on voit pratiquer le journalisme, les attachés de presse et conseiller dans les cabinets politiques.

Dans un communiqué daté du 7 mai 2020, dont une copie est parvenue à election-net.com, ce samedi 9 Mai 2020, le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication (CSAC), dit constater avec regret que malgré sa recommandation sur la prestation des journalistes candidats aux mandats politiques, députés, attachés de presse et conseillers dans les cabinets politiques, certains continuent à prester en qualité des journalistes animateurs, présentateurs des médias audiovisuels” précise le communiqué.




Par ailleurs, le CSAC rappelle qu’il avait recommandé en son temps, à l’Union Nationale de la Presse du Congo (UNPC), instance d’auto-regulation, habilitée à attribuer la qualité de journaliste en octroyant la carte de presse qui permet l’exercice de la profession, de retirer les cartes aux anciens journalistes ayant obtenu un mandat politique. Également à ceux là qui exercent dans les cabinets politiques.

Enfin, l’Autorité de Régulation met certains de ces anciens journalistes en garde. Il s’agit de ceux qui exercent actuellement dans le secteur de la politique, en situation de juges et partie, énervant ainsi le code de déontologie et de l’éthique professionnelle.

”Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication se réserve le droit de prendre des mesures qui s’imposent, conformément à sa loi organique et aux principes et règles de la profession pour mettre un terme à l’exercice illégal de la profession de journaliste”, peut-on lire dans ce communiqué.

Prince Bagheni, à Goma

Copyright © Electionnet 2020. Tous droits réservés.
Electionnet vous interdit totalement de copier le contenu de son site web