RDC: Le CNSA au cœur d’une malversation financière ( Rapport ODEP)

Olengankoy joseph, président du Conseil national de suivi de l'accord de Saint Sylvestre (CNSA). Photo de tiers

Ecouter cette information
393 Vues

L’observatoire de la dépense publique, ODEP a transmis au procureur général près la cour de cassation de Kinshasa/Gombe, le rapport de sa mission du contrôle citoyen diligenté dans le cadre du suivi de l’exécution des crédits alloués aux services publics entre 2017 à avril 2020, notamment au conseil national de suivi de l’accord et du processus électoral, CNSA.

Dans ce rapport, l’ODEP évoque un montant de plus de trois millions de dollars américains sortis du trésor public pour le fonctionnement de cette institution, utilisé en violation de la loi relative aux finances publiques.

” Au terme de cet exercice citoyen de deux mois , le rapport renseigne que le CNSA est au cœur d’une malversation financière dont il est important aujourd’hui de retracer la destination de 3.087.630 USD sortis du trésor public pour la prime des 18 membres, non actif depuis plusieurs mois. Ces fonds ont été utilisés en violation de la loi relative aux finances publiques de notre pays” fait savoir cet organe au procureur général près la cour de cassation.

Lire aussi :https://election-net.com/rdc-delly-sessanga-propose-la-dissolution-du-cnsa/

En outre, l’ODEP indique que son monitoring révèle que le bureau du CNSA situé au numéro 218 de l’avenue Lukusa à Kinshasa/Gombe est une propriété de Joseph Olenga Nkoy, dont il est locataire et a sous logé le CNSA alors que dans tous les documents officiels, il renseigne l’adresse du palais du peuple/salle de banquet dans la commune de Lingwala.

Pour l’observatoire de la dépense publique qui en trouve une violation de la loi, ceci apparaît comme “un usage de faux” , pourtant des fonds de loyer sont payés chaque mois par l’État Congolais.

Florentin MUTEBA TSHITENGE, président du conseil d’administration de l’ODEP invite à travers leur dénonciation l’Office du procureur général près la cour de cassation de “tirer toutes les conséquences nécessaire du droit” et apporter son assistance en vue des enquêtes approfondies sur les ordres de paiement électroniques, les listes des bénéficiaires de salaires de membres du CNSA pendant la période évoquée.

Van Frédéric Tshilanda