ven. Mai 29th, 2020

RDC: le bras de fer s’installe entre le parlement et la magistrature

Les députés Nationaux lors d'une déclaration commune au palais du peuple ©photo de tiers

Ecouter cette information
699 Vues

Les présidents des groupes et commissions  parlementaires exigent la libération du député national Jean-Jacques Mamba,ils l’ont fait savoir au cours d’une déclaration faite à la presse ce samedi 23 mai 2020. Pour eux,cette arrestation constitue une humiliation pour l’Assemblée nationale et viole de manière intentionnelle les droits garantis aux députés Nationaux.

Par ailleurs, les députés Nationaux regrettent que le parquet général près la cour de cassation ait considéré ce fait d’une infraction de  flagrante (le rétropédalage du député national Mpiana ayant apposé sa signature sur la pétition et saisir les instances judiciaires pour usage de faux.) et rapportent que plusieurs députés sont prêts à témoigner contre leur collègue.




Pa que le député national Jean-Jacques Mamba a initié une pétition pour la déchéance du premier vice président de l’Assemblée nationale Jean-Marc Kabund  de n’avoir pas justifié les propos de 7 millions de dollars pour l’organisation d’un congrès du parlement quelques jours après certains députés pétitionnaires ont évoqué l’usage de leur signature. En dernière nouvelle apprend-t-on des sources que la procédure de flagrance de jugement à la cour de cassation  a été suspendu et le député Mamba a été placé en résidence surveillée.

Patrick Félix Abely

Copyright © Electionnet 2020. Tous droits réservés.
Electionnet vous interdit totalement de copier le contenu de son site web