RDC : la reconnaissance de Félix Tshisekedi aux FARDC

Le Chef de l’état note la prouesse des FARDC en RDC. Ph. de tiers

Ecouter cette information
167 Vues

La République Démocratique du Congo célèbre le 60 e anniversaire de l’indépendance dans la méditation. Covid-19 obligé, les défilés et autres festivités sont écartés par respect de la distanciation sociale. Mais le Chef de l”Etat, Félix Tshisekedi, Président de la République a tenu à honorer les forces armées.

Le Chef de l’état a notées prouesses des FARDC en reconnaissant que des pas importants ont été franchis suite aux efforts fournis par la Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) , a déclaré Félix Antoine Tshisekedi dans son discours à la nation, à l’occasion du 60 e anniversaire de l’accès à la souveraineté nationale et internationale

A l’Est du pays, aux Nord et Sud-Kivu les groupes armés locaux et étrangers ont subi ces derniers mois une forte pression et enregistré des lourdes pertes. Plusieurs combattants issus de leurs rangs ont été capturés, démobilisés ou arrêtés , soit rapatriés dans leurs pays d’origines. Les ADF sont à ce jour nettement affaiblies et délogées de tous leurs sanctuaires dans le territoire de Beni. L’armée a réussi à déjouer plusieurs attaques terroristes de cette force du mal qui, de manière très isolée, mène des attaques ciblées contre les populations civiles” a dit Félix Tshisekedi.

Et de poursuivre “Je salue les efforts de nos officiers et nos troupes sur le terrain et ma détermination d’en finir reste vive” a reconnu le Président Congolais.

Avant de préciser qu’en Ituri, la FRPI est engagée dans le processus de désarmement, de démobilisation et de réinsertion en cours de mise en œuvre. Ceci après la signature d’un accord de paix avec le Gouvernement. Dans l’ensemble, des mesures non militaires sont davantage requises pour une meilleure mobilisation des communautés locales dans la lutte contre les forces négatives.

En suite il réitère son appel à tous les autres groupes armés afin de déposer leurs armes et de choisir la voie de la paix, sous peine de s’exposer aux actions coercitives de l’armée et à des poursuites judiciaires.

Lors du 36e conseil des ministres, le Chef de l’Etat avait annoncé que les fonds prévus pour les festivités liées au soixantenaire de indépendance seront alloués aux forces armées de la République et aux personnels soignants qui luttent contre la maladie à Coronavirus.

Jean Paul Tshimanga