ven. Mai 29th, 2020

RDC : La communauté internationale ne doit pas considérer la seule menace du coronavirus (Personnels soignants)

Ecouter cette information
365 Vues

Le monde fait face à la pandémie du coronavirus, plusieurs personnels soignants déplorent le fait que la pandémie ait gagné du terrain provocant ainsi un relâchement pour de certaines maladies.  

interrogés par notre magazine,ces derniers  estiment que la communauté internationale ne devrait pas se focaliser seulement  sur le covid19, car dit-ils, ” il y’a d’autres maladies qui continuent de tuer notamment le paludisme, la rougeole…”




Dans la capitale de la République Démocratique du Congo, ces maladies font également des victimes,par exemple au quartier Petro Congo à Masina , un de quartier  populaire de Kinshasa ,là, des cas de rougeoles sont rapportés L’épidémie est à la base de la contamination des enfants dont l’âge varie entre 0 et 5 ans, le taux est  élevé,en moyenne 2400 enfant par semaine sont touchés par la rougeole , selon l’ONG Médecins sans frontières.

Par exemple,ici au centre de santé Boo Nsuba, l’infirmière titulaire accueille les enfants pour administrer la dose de vaccin  contre la rougeole. Malgré ses difficultés liées au fonctionnement, son institution reçoit les malades parfois en soins ambulatoires, madame Jeanne M interpelle la communauté internationale à  ne pas seulement se concentrer sur le coronavirus seul,qui a pris son monopole.

“La communauté internationale ne doit pas seulement se focaliser sur  le coronavirus, les enfants sont l’avenir de demain ,ces enfants qui meurent de rougeole ont aussi envie d’être vaccinés” ,a- t-elle indiqué ,soulignant que la rougeole doit aussi attirer l’attention de tous.

“Le coronavirus est une maladie mortelle tout comme la rougeole,Ebola  de même, il n’y a aucune maladie que nous devons prendre avec considération, toutes sont mortelles  ,pour nous toutes ces maladies doivent être prises en charge ” ,a-t-elle asséné.

Intervenant dans la vaccination contre la rougeole dans certaines zones en RDC, l’ONG médecins sans  frontières avait demandé au gouvernement d’assouplir des mesures sanitaires prises dans le cadre de la  lutte contre Coronavirus.selon les responsables , ces mesures handicapent sur le travail des humanitaire.

“le MSF constate qu’après l’arrivée de la pandémie du Covid-19 au pays ,les autorités sanitaires et d’autres partenaires ont focalisé leur attention sur cette pandémie, afin de riposter .cette situation diminue le focus  pour apporter la réponse contre la rougeole ,cela pourrait retarder son contrôle” avait dit le docteur Mashako ,une de responsables de la coordination médicale.

Patrick Félix Abely

Copyright © Electionnet 2020. Tous droits réservés.
Electionnet vous interdit totalement de copier le contenu de son site web