mar. Fév 18th, 2020

RDC : Julien Paluku apporte son soutien aux entreprises locales contre la piraterie

Ecouter cette information
117 Vues

Les Industries Dover cosmetics , Congo store et Swissta RDC implantées à Kinshasa dans la commune Limeté ont été tour à tour visité par le Ministre de l’Industrie. Pour Julien Paluku Kahongya, le fait de descendre dans ces entreprises démontré combien il est préoccupé par les problèmes que rencontrent ces dernières.

« J’ai visité quelques industries aujourd’hui pour me rendre compte des problèmes que connaissent les industries localement. Je fais déjà un grand travail, celui demander aux investisseurs de venir en RDC. Mais avant, il est important que nous sachions d’abord les problèmes de celles qui existent. Raison pour laquelle, j’ai visité Dover Cosmetic, Congo Store et Swissta RDC qui, en mon sens, sont des grandes unités de production qui font un travail important au pays avec aujourd’hui plus de 1200 travailleurs, donc une moyenne de 400 travailleurs par usine. Je me suis rendu compte que ces entreprises font face à un problème de concurrence et de piraterie. Pour aider ces usines à être fortes, le gouvernement doit se rassurer que les produits fabriqués en RDC ne sont pas concurrencés par ceux qui y entrent par de voies frauduleuses. Nous devons donc protéger à tout prix les industries locales », a-t-il indiqué.

Cette visite du Ministre de l’Industrie a été très très saluée par les responsables du groupe Dover cosmetics-Congo store- Swissta RDC.

« Nous avions l’impression d’être des parents pauvres du changement qui se passe dans le pays parce qu’on a eu l’impression que le gouvernement était plus tourné vers les produits venant de l’extérieur du pays sans se rassurer de ce qui existe d’abord à l’intérieur. Maintenant qu’on voit le patron du secteur venir nous soutenir et qu’il est prêt à nous accompagner, cela nous rend très heureux. Nous avons énormément des problèmes pour survivre en tant qu’industrie. Il y a notamment le problème de la concurrence et de la piraterie, mais aussi celui des contrôles multiples et intempestifs. Et lorsqu’il y a un ministre qui est attentif, qui vient vous visiter et qui est prêt à vous écouter, c’est un grand encouragement. Nous sentons maintenant que nous avons un père », a précisé Jean MPINDA, Directeur chargé de l’administration.

Signalons que ces Industries fabriquent des laits de beauté, poudre, des boissons gazeuses, de l’eau et des emballages.

election-net.com/presse min de l’industrie

Don`t copy text!