RDC-Covid19 : vers la réciprocité aux ressortissants de l’Union Européenne

Jean-Marc Châtaigner, ambassadeur de l'Union Européenne auprès de la RDC. photo de tiers

Ecouter cette information
353 Vues

La Ministre des Affaires Étrangères, Marie-Ntumba Nzeza, a annoncé en Conseil des ministres du vendredi dernier, avoir convoqué l’ambassadeur de l’Union Européenne en RDC, Jean-Marc Chataigner. Ce, pour demander des explications sur le fait que l’UE a décidé de la levée progressive des restrictions de voyage pour les ressortissants de 15 pays hors de l’union. Et la RDC n’en fait pas partie.

Une initiative appréciée par l’ensemble de l’exécutif national en Conseil qui a, ensuite, encouragé la patronne de la diplomatie congolaise d’en savoir plus sur l’exclusion de la RDC sur ladite liste et informé le Conseil lors du prochain Conseil.

À lire aussi https://election-net.com/riposte-contre-la-covid-19-lunion-europeenne-ne-rouvre-pas-ses-frontieres-avec-la-rdc/

“A la suite des mesures de restriction temporaire de tous les voyageurs non essentiels en provenance des pays tiers vers l’Union Européenne, prises par la Commission Européenne, le Conseil Européen a décidé de la levée progressive de ces mesures notamment à l’égard des ressortissants de 15 (quinze) pays hors Union Européenne.
La République Démocratique du Congo n’est pas concernée par la levée de cette mesure. Le Conseil Européen a édicté des conditionnalités tenant à l’évolution de la COVID-19 dans les pays des ressortissants bénéficiaires”, lit-on du compte-rendu du Conseil des Ministres du vendredi dernier.

Selon Marie-Ntumba Nzeza, la RDC meritait mieux que certains pays sur la liste de 15 élus de l’UE. D’où la réciprocité congolaise devant cette ” injustice”.

“Après avoir fait observer que la République Démocratique du Congo est mieux lotie en la matière que d’autres pays bénéficiaires, Madame la
Ministre d’Etat pense que la réciprocité devrait être appliquée aux
ressortissants de l’Union Européenne.
Elle a informé le Conseil qu’elle a fait convoquer l’Ambassadeur de
l’Union Européenne pour en savoir davantage sur les raisons de
l’exclusion de la RDC de la liste des bénéficiaires”, conclu le compte-rendu.

Liévin LUZOLO