mer. Juin 3rd, 2020

RDC/Covid-19 : La France à la rescousse de l’INRB

Ecouter cette information
261 Vues

Dans sa lutte sans merci contre la pandémie du Covid-19, l’INRB compte désormais sur un allié de taille, qu’est la France. Ce pays partenaire de la République démocratique du Congo vient de décaisser un montant de 500,000 Euros au profit de l’INRB le lundi 11 Mai 2020 avec la signature de la convention entre l’ambassadeur de France en République démocratique du Congo et le directeur de l’INRB.

Ce montant alloué à ce projet par le Fonds d’urgence humanitaire français répond à deux objectifs majeurs : d’une part, améliorer la sécurité du site de l’INRB et d’autre part ,contribuer au développement des capacités de diagnostic de cette institution.




Le premier objectif pour l’Institut National de Recherche Biomédicale sera donc d’assurer le renforcement des accès au site de l’INRB avec la mise en place d’un système de vidéosurveillance et d’un accès sécurisé par badge, et le second, améliorer les capacités diagnostiques de l’institut pour faire face à la pandémie de Covid-19, à travers l’acquisition de kits d’extraction et de réactif pour le transport ainsi qu’une contribution aux frais de fonctionnement du laboratoire.

Le lundi 11 mai, à l’occasion de la signature de la convention, François Pujolas , ambassadeur de France en République du Congo, a souligné que cette action illustre les liens de confiance et la relation durable qui unissent la France et
l’INRB, fondé en 1984 sur le modèle de l’Institut Pasteur.

Elle constitue une traduction concrète de ce partenariat renforcé avec la feuille de route franco-congolaise de lutte contre les épidémies, adoptée en présence des présidents Tshisekedi et Macron lors de leur rencontre à Paris en novembre dernier.

«Nous sommes très heureux d’avoir un nouvel exemple concret de ce que le président Macron a déjà évoqué à plusieurs reprises, à savoir la nécessité d’un renforcement du partenariat entre la France, l’Europe et l’Afrique, plus particulièrement la RDC, pour faire face à la crise sanitaire actuelle », a déclaré François Pujolas.

Evoquant les relations entre l’INRB et la France, le professeur Muyembe, qui a représenté la partie congolaise, s’est dit « très satisfait de cette collaboration » et a « salué le soutien constant de la France dans la lutte
contre les épidémies en RDC »

La feuille de route franco-congolaise comprend des projets d’un montant total de 71 millions d’euros qui concernent la recherche, l’aide humanitaire, les structures hospitalières. Une large part de ces moyens et de ces actions permettra de renforcer le soutien à la République démocratique du Congo.

La Rédaction

Copyright © Electionnet 2020. Tous droits réservés.
Electionnet vous interdit totalement de copier le contenu de son site web