mer. Jan 22nd, 2020

RDC : cette sévère mise en garde des FARDC contre les familles des militaires qui vont marcher le 14 janvier

310 Vues

L’Etat-Major Général des FARDC, à travers un communiqué dont une copie est parvenue à la rédaction d’election-net.com, “met en garde toutes les familles militaires qu’il exorhorte à ne pas se laisser manipuler par des associations ou groupes de pression dont l’objectif principal est de salir notre outil de défense par l’organisation des marches et autres réclamations alors que l’armée est apolitique et n’est pas affiliée à un quelconque à syndicat en République Démocratique du Congo”.

En effet, l”Asbl “Telema Muana Mapinga” qui regorge en son sein des enfants des militaires, a projeté une marche le 14 janvier prochain pour réclamer l’amélioration des conditions de vie des hommes en uniforme et leurs dépendants.

Partant de ce prétexte, le communiqué de l’État- Major “précise, en outre, que conformément aux lois de la République et aux textes qui régissent l’organisation et le fonctionnement des FARDC, la réforme des FARDC a placé le militaire et sa famille au centre de toutes les préoccupations et l’État congolais s’attelle à l’amélioration de des conditions sociales et professionnelles des militaires et leurs familles”.

La hiérarchie averti toutes les familles qui se verraient marcher le 14 janvier seront chassées du camp.

“L’Etat-Major des FARDC avertit donc que tout militaire dont la famille sera identifiée dans les activités illégales projetées le 14 janvier 2020 par des inciviques, sera chassé du camp militaire et répondra de cela devant les services compétents.

La présidente de cette association, Christelle Lubanzadio a quant à elle, condamné ce qu’elle qualifie des manoeuvres concoctées pour étouffer sa marche, à travers une contre campagne.

Liévin LUZOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *