RDC/CENI: Sylvain Lumu reçoit le soutien de la “SYNAGK” pour diriger l’institution

Sylvain Lumu Mbaya, Avocat et expert électoral/ photo tiers

Ecouter cette information
463 Vues

Malgré des tractations sur l’élection du nouveau président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), la Synergie des notables du grand Kasaï (SYNAGK) sort de son silence et dit se placer derrière la candidature de Sylvain Lumu au poste du président de la CENI, Commission Electorale Nationale Indépendante.

Lors d’une réunion élargie aux cadres et membres tenue le lundi 15 juin sur demande de son Président national Denis Kambayi, le (SYNAGK) dit suivre les développements de l’opinion au sujet du processus de sélection du Président de la CENI au sein de la société civile.

“La Synergie des Notables et associations du grand Kasai (SYNAGK) a suivi les développements de l’opinion au sujet du processus de sélection du Président de la CENI au sein de la société civile”, peut-on lire dans le compte-rendu de cette réunion.

Et d’ajouter “(SYNAGK) regrette que le débat y afférent ait pris une tournure tribale quasi-semblable au racisme en plein 21ème siècle”

La SYNAGK rappelle-t-elle par ailleurs qu’elle déplore cette assimilation malicieuse, sournoise et nuisible de tous les ressortissants de l’espace Kasai à l’UDPS. “Autant, que nous déplorons la même chose pour le PPRD pour les baswahilis, le MLC pour les bangala, le Palu pour les bapende et bandundu, l’Abako pour le bakongo. Pour nous SYNAGK, Me Sylvain Lumu Mbaya est un digne fils de notre espace, grand défenseur des droits de l’Homme et acteur majeur de la société civile très éloigné de la politique. Nous savons dire, avec fierté, qu’il réunit les compétences requises autant que les valeurs humaines nécessaires pour servir notre pays. Notre association est farouchement opposée à toute velléité tribalisme ou d’exclusion en RDC”, écrit (SYNAGK).

Signalons en outre que dans le but d’accomplir sa vision du successeur de Corneille Nanga, Lumu Mbaya a annoncé le dépôt de sa candidature dans les heures qui suivent.

Jean Paul Tshimanga