RDC/Ass.Nat: Le député Mubambe sollicite la mise en veilleuse des propositions des lois Minaku

Jeannine Mabunda, présidente de l'Assemblée Nationale de la RDC à la séance du jeudi 14 mai 2020/ photo tiers

Ecouter cette information
821 Vues

Vu l’allure que prend la population congolaise après l’initiation de proposition de loi à l’assemblée nationale par les députés Aubin Minaku et Sakata Mike Tawab, tous membres du Front Commun pour le Congo (FCC), le député Mubambe wa Lumbulwa Khiller a saisi le bureau de la chambre basse du parlement pour solliciter la mise en veilleuse de ces trois lois.

Dans une correspondance datée du 22 juin 2020 adressée à la présidente de l’Assemblée Nationale, cet élu national voudrait voir son institution oeuvrée dans la paix, la concorde et en synergie avec leurs mandats ainsi que les autres institutions sœurs de la République Démocratique du Congo.

Selon l’élu de Likasi, lors de la plénière du 19 juin 2020 “par mauvaise compréhension et faute d’une mauvaise sensibilisation, lesdites propositions non encore adoptées sont très mal perçues et interprétées en ce moment par la société civile, les acteurs politiques, les magistrats (…) avec plusieurs sensibilisations et autres initiatives de manifester dans les jours prochains.

Par rapport au climat interinstitutiolnel instable dans le pays et de nombreuses violations de leur “institution” ce dernier jour, Mubambe wa Lumbulwa Khiller, invite Jeannine Mabunda à user de tout son sens élevé de sagesse à mettre en veilleuse ces trois propositions des lois organiques dont les travaux sont en cours au niveau de la commission PAJ.

Depuis l’annonce de ces lois organiques, des réactions tombent de partout et même des actions dans la rue sont annoncées partout que ça soit par les membres du gouvernement, l’opposition congolaise, les magistrats et autres organisations pour barrer le passage à ces lois.

Jean Paul Tshimanga