dim. Déc 8th, 2019

Présidentielle 2018 : Yves Mpunga décline son programme gouvernemental ce jeudi à Kinshasa !

25 Vues

Le candidat président de la république de la formation politique, Lutte pour un Congo Moderne, Yves Mpunga sera face à la presse ce jeudi à Kinshasa où il va dévoiler les détails de son programme gouvernemental sur les cinq prochaines années. Portée par une importante plateforme politique dénommée, Première Force Politique, cet ingénieur informaticien et spécialiste de questions économiques table sur un projet gouvernemental de 100 milliards de dollars américains qu’il compte mobiliser notamment grâce à sa lutte acharnée contre la corruption dans au sein de l’Administration publique.

Dans son ouvrage publié il y a quelques temps, intitulé « Le plan Directeur de l’informatisation du Congo », le candidat président de la République projette d’embaucher 350.000 informaticiens (Informatiser tous les secteurs de l’administration du Congo afin de maximiser les recettes de l’Etat). Un projet dont il s’était par ailleurs chargé de formaliser dans sa deuxième publication scientifique « Le concept de développement en Triangle (CDT) pour un budget de l’Etat à 100 milliards de dollars américains »  

 Pour le président de la LCM, il est surtout question de  construire des routes, des chemins de fer reliant les quatre coins du Congo, des métros dans les 5 grandes villes du Congo, la construction de 3 millions de logements en 5 ans, 2 millions d’emplois en 4 ans, une agriculture mécanisée, des hôpitaux modernes, des aéroports modernes. A 46 ans, Yves Mpunga voudrait répercuter l’expérience angolaise notamment pour booster le pays. Son ambition, lutter contre les détournements de denier public par des fonctionnaires de l’Etat. Pour y arriver, il envisage de mettre en place un système d’informatisation de l’Administration publique, (Armée, Police, Services spécialisés, Enseignement, Santé…). Il espère que cette numérisation des services étatiques permettra à coup sûr de mettre fin à la corruption, à l’enrichissement illicite et sans cause d’une minorité (10%)  au détriment de la majorité silencieuse (90%) selon ses propres estimations.

Sa vision politique axée sur la « Modernisation et le Développement de la RDC » s’appuie sur le progrès social, économique et culturel. Concrètement, l’homme politique voudrait lutter, grâce à son projet de société, pour l’amélioration du système éducatif, le marché d’emploi, en misant sur les ressources disponibles notamment les mines, l’agriculture mécanisée…    

Sur la scène politique congolaise, Yves Mpunga est un novice. L’homme qui n’a connu son propre pays que comme une sorte d’enfer sur terre, fait son grand retour en annonçant sa candidature à l’élection présidentielle de décembre 2018. Dernière son nom, il y a un projet clair et chiffré pour matérialiser son plan de moderniser le pays. Pour lui, il est question d’arrêter le retour en arrière d’un pays qui dispose pourtant des atouts pour se moderniser.

« L’erreur de la classe politique du Congo s’est d’avoir lutter pour la démocratie en oubliant de lutter pour le développement du pays. Conséquences : pas de routes, pas d’emplois, pas de logements, pas d’électricité », a-t-il toujours martelé à chacune de ses sorties médiatiques.

Pragmatique, Yves Mpunga invente le CDT : Concept de Développement en Triangle. Son projet se résume par la construction de 3 millions de logements sociaux en 5 ans, la création de 2 millions d’emplois en 4 ans,  grâce à un budget quinquennal  évalué à 100 milliards de dollars américains. Pour réaliser son ambitieux projet d’informatiser l’Administration, Mpunga Mbomba compte embaucher 350.000 informaticiens. Dans le domaine de transport routier, il envisage de construire des métros  dans les 5 grandes villes du pays. L’érection des 4 aéroports internationaux décorés par des aéronefs battant pavillon congolais figure parmi les priorités d’Yves Mpunga dans le secteur du transport aérien. Dans le domaine   touristique, l’homme compte mobiliser plus de 3 milliards de dollars par an. Une agriculture mécanisée, une éducation moderne et des hôpitaux (2 milles) feront partie de ses priorités une fois porté à la tête de la RDC. Ce programme inspiré de sa propre expérience devra être défendu par le candidat lors de la campagne électorale à venir.

 

José-Junior Owawa  

         

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *