Maniema: Un député provincial dénonce les tracasseries des agents de la DGM à Kasongo

Le député provincial élu de Kasongo au Maniema Marcellin Christophe Muteba/Photo de tiers

Ecouter cette information
457 Vues

Les agents de la Direction Générale de Migration (DGM) tracasseraient les habitants du territoire de Kasongo dans différentes barrières érigées dans ce territoire du Sud-Maniema.

Le député provincial élu de Kasongo Marcellin Christophe Muteba qui en a livré l’information à la presse de Kindu ce lundi 15 juin 2020 dénonce ces tracasseries qui seraient l’œuvre des agents de ce service de l’État.

Selon lui, il est demandé aux barrières à chaque passager, une somme de 1000 francs congolais par les agents de la DGM pour le contrôle de la carte d’électeur. Ils demandent également “les frais de sécurité”, a-t-il ajouté.

“J’ai été informé par la population de Kasongo qu’elle est tracassée par les agents de la DGM. Dans toutes les barrières de la DGM, ses agents demandent 1000 Francs congolais à chaque passager pour le contrôle de la carte d’électeur. Ils demandent encore les frais de sécurité, je ne sais pas moi si c’est quelle sécurité”, a-t-il déclaré, avant de poursuivre : ” Je dénonce avec la dernière énergie ces tracasseries, ces pratiques malsaines que les agents de la DGM font subir à la population de Kasongo et je rappelle à tous les responsables de la DGM de rappeler ces préposés au respect des règles fondamentales d’un État de droit. Donc, ça doit cesser cette histoire de tracasser la population”, a-t-il conclu.

Signalons que malgré l’instruction du Gouverneur de Province autorisant uniquement les barrières de la Direction Générale de Recettes du Maniema (DGRMA), à travers la province, plusieurs autres services étatiques continuent à ériger des barrières payantes dans la province.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac depuis Kindu