Maniema/NSSC sur le discours de Félix Tshisekedi: “C’est un discours qui a un caractère de va-t-en guerre”

Mukubwa Kastaim Putu Coordonnateur Provincial de la Nouvelle Société Civile Congolaise au Maniema. Photo de tiers

Ecouter cette information
220 Vues

Le discours du Chef de l’État de la République Démocratique du Congo prononcé la veille du soixantième anniversaire de l’indépendance du pays est diversement analysé à Kinshasa comme à l’intérieur du pays.

Les partis et/ou acteurs politiques mais aussi les organisations et/ou activistes de la société civile passent en revue cette allocution du locataire du palais de la Nation à la Télévision Nationale (RTNC). Les avis divergent selon que l’on est d’un camp ou d’un autre.

C’est le cas de la coordination provinciale du Maniema de la Nouvelle Société Civile Congolaise. Dans un entretien téléphonique avec election-net.com, le Coordonnateur Provincial de cette structure citoyenne qualifie le discours de Félix Tshisekedi sur le plan politique ” d’un discours au caractère d’une déclaration de guerre”.

” Le discours du président de la République est à la fois un discours qui nous a brossé l’historique du pays, mais aussi un discours qui a un caractère de va-t-en guerre”, a indiqué Mukubwa Kastaim Putu Coordonnateur Provincial au Maniema, de la Nouvelle Société Civile Congolaise.

Et d’expliquer : Parce que nous avons vu au grand jour la lutte entre FCC et CACH qui est maintenant une lutte ouverte. Le FCC est entrain de soutenir la réforme de la justice, cette réforme de la honte qui voudrait muselée la justice. Quand au chef de l’État, il dit qu’il ne peut pas permettre que cela se fasse. Là nous voyons que les romains voudraient maintenant s’empoigner. La chose est devenue très grave”, a-t-il conclu.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac depuis Kindu.