ven. Mai 29th, 2020

Maniema: Lamuka qualifie de théâtre le Conflit entre Auguy Musafiri et Stéphane Kamundala

Ecouter cette information
495 Vues

Alors que les appels à l’apaisement à l’égard du Gouverneur du Maniema et le Président de la Coordination Provinciale de la Société Civile forces vives Stéphane Kamundala se multiplient à Kindu ; le Coordonnateur Provincial de la plateforme politique Lamuka Leader Kanamuli Kalokola a sa façon de commenter cette guerre entre les 2 acteurs précités. Dans une déclaration à election-net.com ce vendredi 01 mai 2020, le répondant de la plateforme politique Lamuka et du parti politique ECIDE au Maniema a tiré à boulets rouges sur les 2 protagonistes.

Pour lui, ce que plusieurs observateurs politiques du Maniema Maniema qualifient d’une crise entre l’exécutif provincial et la frange de la Société Civile forces vives du Maniema dirigée par Maître Stéphane Kamundala Masimango n’est qu’une pièce de théâtre montée par les deux parties, en vue dit-il, de distraire la population.




” Le message que j’ai, c’est juste apaisé notre peuple’, entame-t-il, avant de poursuivre : “c’est juste dire la vérité. Parceque Lamuka c’est la vérité. Par rapport à ce qui se passe entre le gouverneur de Province Mr. Auguy Musafiri et le président de la Société Civile forces vives Mr. Stéphane Kamundala. Les acteurs et les enfants du recoin sont entrain de faire du théâtre pour tromper notre peuple. C’est vraiment une pièce de théâtre organisée par Mr. Auguy Musafiri et Mr. Kamundala”.

Et pour appuyer sa thèse, il rappelle les différents épisodes de l’affaire.

” Premièrement c’était les comptes bancaires, après, c’est l’affaire inondation (les sinistrés), aujourd’hui c’est Kamundala interpellé. Et après tout ça, aujourd’hui encore c’est autre chose : l’arrangement à l’amiable pour la province du Maniema. Je vous confirme c’est vraiment une distraction”, martèle Leader Kanamuli Kalokola avant de s’interroger : ” Ils sont entrain de distraire qui”? Et à lui-même de répondre : ” La population du Maniema s’est déjà réveillée”.

À lui d’ajouter que l’affaire entre le Chef de l’exécutif provincial et le président d’une aile de la Société Civile forces vives du Maniema est affaire publique et n’est peut pas se conclure selon lui par un arrangement à l’amiable.

“Une affaire publique, provinciale, ne peut pas être arrangée à l’amiable”.

À la question de savoir quelle preuve détient-il pour prouver qu’il y a eu arrangement à l’amiable entre les deux parties, il déclare : ” J’ai suivi hier sur la radio KFM, un envoyé de Mr. Auguy Musafiri qui a dit : comme père, il pardonne. Il y a les avocats qui se sont interposés. L’avocature, c’est en-dehors des institutions m. Mais aujourd’hui, l’avocature en otage pour les arrangements partisans”.
_
Il ne faut pas tourner la page, mais il faut plutôt l’arracher_

À notre question de savoir si arrangement à l’amiable y aurait, n’est-ce pas avantageux à la province, il pense plutôt le contraire.

” On ne peut pas tourner la page mais il faut plutôt arracher la page. Mais ça c’est tourner la page au lieu de l’arracher. Les détournements vont continuer’ a-t-il déclaré, avant de se demander : ” Quel est le bénéfice de notre peuple dans cet arrangement”.

Il a terminé par appeler les uns uns et les autres à lutter pour un Congo Libre, Digne et Prospère, qu’il estime toujours possible.

Signalons que tous nos efforts pour obtenir la réaction du Président de la Société Civile forces vives du Maniema Stéphane Kamundala Masimango incriminé n’ont pas abouti alors que le conseiller politique et porte parole ad intérim du gouverneur nous a demandé de lui accorder un peu de temps, ajoutant qu’il pourrait réagir demain.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac depuis Kindu au Maniema

Copyright © Electionnet 2020. Tous droits réservés.
Electionnet vous interdit totalement de copier le contenu de son site web