ven. Mai 29th, 2020

Maniema/ Covid-19: Filimbi accuse le gouvernement provincial de marcher sur la mesure de Félix Tshisekedi.

Ecouter cette information
491 Vues

Selon Benjamin Amuri Mushabah, Coordonnateur Provincial du mouvement citoyen Filimbi section du Maniema, les autorités provinciales font voyager les gens par avions cargos de Kinshasa – Kindu et vice-versa clandestinement. D’après lui toujours, un ministre provincial est venu de Kinshasa ce jeudi par le vol Serve Air immatriculé 9S-SS en passant par Goma, alors que le même vol a embarqué à son bord une députée nationale et son garde du corps.

“Je suis en train de dénoncer le fait pour le gouvernement provincial de marcher sur l’ordonnance du Chef de l’Etat, interdisant tout trafic des passagers reliant Kinshasa et d’autres provinces. Aujourd’hui, j’ai été très choqué de voir un des membres du gouvernement provincial, venir de Kinshasa jusqu’ici et une députée nationale qui était ici en vacances est rentrée aujourd’hui avec son garde du corps. Les faits se sont passés officiellement, mais officieusement parceque Kinshasa n’a pas encore annulée la mesure”, a déclaré à election-net.com Benjamin Amuri Mushabah Coordonnateur Provincial du mouvement citoyen Filimbi.




Il se demande par ailleurs pourquoi cette situation qu’il qualifie de deux poids deux mesures.

“Je me demande comment dans un même pays, on peut appliquer deux poids deux mesures. Il y a d’autres catégories des personnes qui sont autorisées de piétiner les lois et d’autres doivent subir les conséquences de la loi. Face à cette situation, on est appelé à dénoncer ces injustices, et que le gouvernement provincial nous dise pourquoi il l’a a autorisé”, a-t-il poursuivi.

Il accuse en outre le gouvernement provincial de jouer avec la santé publique et demande que la Ministre provinciale arrivée en provenance de Kinshasa soit mise en quarantaine.

“Ils sont entrain de jouer avec la santé publique. Qui sait que la personne qui est venue de Kinshasa est saine”, s’est-il interrogé, avant de conclure qu’elle doit être mise en quarantaine.

Cet acteur de la société estime que le gouvernement provincial a l’obligation d’expliquer pourquoi et comment les gens doivent continuer à voyager en cette période et seulement une catégorie.

Contacté par election-net.com, le ministre provincial de la communication et médias, et porte-parole du gouvernement provincial Kibwe Selemani Baudouin a indiqué que les personnes arrivent de Kinshasa ou partent à Kinshasa obtiennent une autorisation de la DGM, et qu’elles sont strictement contrôlées à l’arrivée comme au départ, avant de qualifier des fausses, les informations de Filimbi.

” On respecte beaucoup les dénonciations faites par Filimbi et les autres. Tout avion qui vient de Kinshasa et qui repart d’ici, il y a des stricts contrôles et pour qu’un passager embarque dans l’avion, il faut absolument une autorisation écrite de la DGM soit de Kinshasa, soit d’ici. Ma collègue Ministre si elle est arrivée aujourd’hui par Service parce qu’elle a fait plus de 3 mois à Kinshasa. En montant dans l’avion, il y a des stricts contrôles tant sur le plan administratif que sur le plan de santé qui sont effectués, et il n’y a personne qui vient comme ça au hasard. Et en partance d’ici, il n’y a aucun député qui est parti avec le garde du corps. C’est la femme du Secrétaire Permanent du PPRD qui était bloqué ici qui est repartie, et elle est repartie avec toutes les autorisations administratives requises, et on l’a contrôlé. Donc, ce sont des fausses informations”, a déclaré Kibwe Selemani Baudouin porte-parole du gouvernement provincial du Maniema.

À la demande de Filimbi de placer en quarantaine la ministre provinciale arrivée de Kinshasa, Kibwe Selemani Baudouin pense qu’il ne revient pas à ce mouvement citoyen d’apprécier. Pour lui, seuls le médecin directeur de l’hôpital général de référence de Kindu ou le médecin chef de la zone de Santé de Kindu peuvent peuvent apprécier qu’il faudrait la placer en quarantaine ou pas.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac depuis Kindu

Copyright © Electionnet 2020. Tous droits réservés.
Electionnet vous interdit totalement de copier le contenu de son site web