jeu. Déc 12th, 2019

Lubumbashi : trois députés invalidés par La plus Haute Cour

587 Vues

La circonscription de Lubumbashi n’a pas été épargnée par les arrêts de la cour constitutionnelle rendue le lundi 10 juin 2019. Trois députés ont été invalidés au profit des trois candidats malheureux. Parmi les invalidés, on compte le célèbre comédien Vital Sunzu du regroupement AMK de Lamuka au profit de Shisso Nkongolo Hyacinthe de l’ADU un regroupement du FCC. Les deux autres candidats invalidés sont tous du FCC et sont remplacés par d’autres députés de la même plateforme. Banga Mukosa de AAB est remplacé par Yannick Lumbu de ATIC, et Igwabi Mushengazi Pauline de AFDC et allié tombe au profit de René Otshudi du PSCD.

Les arrêts de la cour constitutionnelle suscitent des réactions à Lubumbashi surtout avec l’invalidation de Vital SUNZU. Maitre Thimothée Mbuya analyste politique se confiant à la rédaction d’Electionnet se dit inquiet

ElectionNet : Maitre Thimothée Mbuya Bonjour

Me Thimothée Mbuya : Bonjour

ElectionNet  : la cour constitutionnelle a rendu plusieurs arrêts invalidants certains députés. Quelle lecture faites-vous de ces arrêts

Me Thimothée Mbuya : « de prime abord, je dirai que les arrêts rendus par la cour constitutionnelle le sont en premier et dernier ressort. Aucune autre n’étant au-dessus d’elle ne peut rendre une autre décision pour casser celle prise par la cour constitutionnelle. La deuxième chose, on peut être pour ou contre ça ne reste que pour la beauté de la science et du débat  démocratique. Car on ne peut ni ajouter ni retrancher. Mais ce qui fait couler encre et salive c’est le fait qu’on se rend compte que dans la plupart de ces décisions rendues par la cour constitutionnelle ce sont les candidats de l’opposition au profit de ceux du FCC. Ça laisse croire que le travail n’a pas été fait convenablement. Et ils restent à savoir quels sont les arguments et les éléments de preuves amenés par les uns et les autres et quelle sont les motivations du juge pour pouvoir pour porter une analyse sur ces arrêts »

ElectionNet  : qu’est-ce qui explique le temps que la cour a pris pour rendre ces arrêts. Et quelle image véhicule-t-elle en rendant ces genres de décision ?

Me Thimothée Mbuya : « du point de vue du congolais lambda. Le fait que la cour ait pris beaucoup de temps pourrait paraître comme des manœuvres de satisfaire les uns au détriment des autres. Mais au regard du nombre des contentieux qui ont été amenés devant les juges, c’est normal que la cour ait pris tout ce temps »

Chris Lumbu