lun. Avr 6th, 2020

Lomami: Aucune école fictive recensée par le SECOPE

Ecouter cette information
201 Vues

L’assistante provinciale du service de contrôle et paie des enseignants (SECOPE), madame Elisée Mushiya s’insurge en faut aux rumeurs qui circulent sur terrain faisant état des personnes fictives recensées par son service et rassure être en procession des instructions hiérarchique et les respectées comme il se doit.




«Nous nous sommes un service technique, nous travaillons sur base de instructions, ceux qui disent que ce sont les écoles fictives ne connaissent rien, ils doivent purement trancher leurs problèmes de leurs secteurs, puisque nous nous avons les instructions, 4 école peuvent alternées dans une même école même si ils n’ont pas des bâtiments et nous acceptons ça puisque nous avons les fiches de localisation qui précisent que l’école peut alternée en dehors des alternances. Donc avec les alternances il n’y a pas des écoles fictives » s’est exclamé Mushiya Elisée joint ce mardi 28 janvier par notre rédaction.
Et de poursuivre « nous sommes appelés à respecter le mot cheval de batail du Chef de l’Etat, ‘’le peuple d’abord’’ et le gouvernement a la volonté de payer les gens qui n’ont du travail » car selon elle, tous les gens recensés ont des diplômes qui ne peuvent pas chaumés dans leurs maisons.

Par ailleurs madame l’assistante appelle les chevaliers de la craie blanche au calme tout en espérant que le gouvernement vas les prendre en charge.

Rappelons que plus 150 écoles nouvellement créées et 1.000 enseignants nouvelles unités de trois sous-divisions luilu 1, Kamiji et Mwne-Ditu ont étaient recensés par le SECOPE/Lomami et attendent voir leurs rêves devenir une réalité.

Jean Paul TSHIMANGA

Electionnet vous interdit totalement de copier le contenu de son site web