ven. Jan 24th, 2020

Kongo central :réhabilités par le Ministre de l’intérieur, Matubuana et Lwemba «indésirables» pour reprendre la direction de la Province!

139 Vues

A la suite d’une décision prise le week-end dernier,Le vice premier ministre et ministre de l’intérieur Gilbert Kankonde a levé la suspension du gouverneur et son vice trempés dans un scandale sexuelle.Malgré cette mesure,les deux autorités souffrent le chaud et le froid.Plusieurs voies se lèvent pour désapprouver la décision de Gilbert Kankonde de leur maintenir à la tête de l’exécutif provincial.Désormais sur une farouche contestation populaire les deux autorités sont désormais sur une chaise éjectable.

Alors que des manifestations ont éclatées le week-end à Matadi,pour contester leur réhabilitation, une motion de défiance à quand à elle, été déposée samedi ,au bureau de l’Assemblée Provinciale du Kongo centrale,son auteur le député André Masumbu attend voir le gouverneur Matubuana accusé d’être commanditaire du scandale sexuelle ayant éclaboussé son adjoint avec son assistante mimi Muyita de venir s’expliquer mercredi prochain à l’hémicycle.

Le Front Commun pour le Congo , majoritaire à l’Assemblée provinciale qui avait dépêché une délégation à Matadi n’a pas concédé le retour de Matubuana et Lwemba à la tête de la province, dans un communiqué publié ce même week-end la coalition Pro Kabila a promis de tout mettre en œuvre ,pour obtenir la destitution du chef de l’exécutif doit quitter la province pour manque de morale.

Dans la classe politique congolaise l’on estime qu’il n’ya pas une faute

Pour Me Peter Kazadi député provincial de Kinshasa élu sur la liste de l’UDPS,le Vice premier ministre Gilbert Kankonde n’a nullement commis une faute en réhabilitant le duo Matubuana et Lwemba .

“Si erreur ou faute il y a, il faut l’incomber à la majorité de députés provinciaux du Kongo-Central qui ont rejeté, sans appel, les poursuites judiciaires envisagées par le Parquet général “, a souligné l’ancien conseiller juridique du feu Étienne Tshisekedi sur son compte Twitter.

Patrick ABELY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *