Kisangani: La ville réagit au verdict du tribunal sur l’affaire Kamerhe et consorts

Procès 100 jours suivi à Kisangani ce samedi 20 juin. Photo de tiers

Ecouter cette information
514 Vues

Le tribunal de grande instance de Kinshasa/ Gombe a condamné ce samedi 20 juin 2020, Vital Kamerhe à 20 ans des travaux forcés, le gel de ses comptes, le payement d’une amende ainsi que l’inéligibilité pendant 10 ans jusqu’à l’épuisement de sa peine.

Interrogée sur la décision du tribunal à l’issue du procès dot des 100 jours, une bonne partie de la population de la ville de Kisangani affirme que le verdict rendu en ce jour a totalement rencontré ses attentes.

” Nous sommes très heureux de voir, pour la première fois, une si grande personnalité comme Vital Kamerhe être condamné par notre justice. Nous savions qu’il avait détourné et donc le verdict n’est que justice”, affirme une jeune dame approchée par election-net.com dans les rues de la commune Makiso.

” Les gens pensaient que la justice va l’acquitter. Mais moi je savais qu’il sera condamné parce que c’était clair qu’il avait détourné l’argent des congolais. Pendant que nous nous souffrons ici, eux détournent des millions. Il mérite cette condamnation”, souligne une autre rencontrée en cours dans la même municipalité.

Pour rappel, Vital Kamerhe a été reconnu coupable par le tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe de détournement des fonds alloués au programme d’urgence des 100 jours du président Félix Tshisekedi en connivence avec l’homme d’affaire libanais Samith Jammal.

La justice a également confisqué les biens de sa femme Amdida Shatur, de sa fille Soraya Mpiana ainsi que de son neveu Daniel Massaro.

Pompon BEYOKOBANA depuis Kisangani