mer. Juin 3rd, 2020

Kisangani –Covid 19 : Fermeture des bars, bistrots, terrasses et restaurants, vendeurs et consommateurs innovent

A healthcare worker takes the body temperature of a man in Mangina, Democratic Republic of Congo, on Aug 8, 2018. Health experts began Ebola vaccinations in Congo's northeast village of Mangina for the latest deadly outbreak. (AP Photo/Al-hadji Kudra Maliro)

Ecouter cette information
407 Vues

Les bars et bistrots, terrasses et restaurants ont été fermés sur toute l’étendu du territoire national sur instruction du Président de la République afin de limiter la propagation du coronavirus. Mais à Kisangani, certaines personnes se sont résolues à fouler aux pieds ces mesures. Les consommateurs sont déterminés à prendre la bière ou un sucré pour certains et éviter le manque à gagner, c’est l’option prise par les vendeurs, une innovation a été faite par les deux partie.




A Kisangani, les bars et bistrots, terrasses et restaurants fonctionnent mais avec les portes fermées et lumières éteintes. C’est la nouvelle stratégie pour les tenanciers des bars et bistrots afin de continuer à entretenir leurs commerces en ce moment ou le coronavirus continu son épopée macabre.

« Nous savons que le président avait interdit l’ouverture de nos bars, mais se sont les clients eux-même qui viennent me chercher pour leurs vendre la bière. La preuve, ils acceptent tous de boire dans cette condition  porte fermée, lumière éteinte et confinés à l’intérieur », indique un tenancier de terrasse approché par election-net.com

« C’est bien de nous demander de fermer nos bars, mais si je ferme et que je reste à la maison qu’est-ce que mes enfants vont manger ? », s’interroge un autre tenancier de restaurant.

Les clients ont-ils conscience du danger courus

La plupart des personnes trouvées sur ces bars et bistrots, terrasses et restaurants et qui ont été interrogés, soulignent avoir marre de rester à la maison et être obligé d’entendre les bruits des enfants.

« Tu n’as pas idée de combien les bruits des enfants et de leur Mamans font mal aux oreilles. A la place, je préfère venir me taper une bière le temps qu’ils s’en dorment. Je sais que je cours les risques de contamination mais heureusement pour nous, il n’y a pas encore un cas ici à Kisangani», précise un client d’une terrasse.

«  Si je me permets de sortir et prendre une bière avec les amis, c’est parce qu’il y a encore un cas positif de coronavirus à Kisangani. Dès qu’il y aura un cas de plus, jamais je n’oserai sortir », indique un autre client trouvé dans un bar de la commune de Makiso », souligne un autre.

Dans un message radiotélévisé diffusé à la RTNC le mercredi 18 mars 2020, le président Félix Tshisekedi a pris une série des mesures exceptionnelles pour endiguer la propagation du coronavirus. Et parmi ces mesures préventives figure l’interdiction, jusqu’à nouvel ordre, de l’ouverture des discothèques, bars, cafés, terrasses et restaurants.

Pompon BEYOKOBANA depuis Kisangani

Copyright © Electionnet 2020. Tous droits réservés.
Electionnet vous interdit totalement de copier le contenu de son site web