ven. Juin 5th, 2020

Kinshasa: vers la création d’un nouveau centre de dépistage covid-19

Par Nelly Efambe

Ecouter cette information
427 Vues

L’ouverture d’un nouveau laboratoire de dépistage de la COVID-19 à Kinshasa s’avère nécessaire vu l’augmentation de nombre des cas confirmés et à suivre. Il permettra également de faire passer le nombre de tests quotidiens de 120 à 500 par jour mais aussi d’alléger la pression à l’Institut National de Recherche Biomédicale (INRB) qui est le seul jusqu’à ce jour.




Depuis des jours, l’INRB est à pied d’œuvre pour augmenter le nombre de tests réalisés chaque jour et stopper la propagation du virus.

L’objectif du nouveau centre de dépistage sera donc d’identifier le plus de cas pour l’isoler à temps.

Et pour éviter l’hécatombe, le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et l’Agence coréenne de coopération internationale (KOÏCA), envisagent appuyer le Secrétariat Technique de la riposte au COVID19 en RDC en lui dotant un deuxième centre de dépistage.

“PNUD et KOÏCA, envisagent appuyer le Sec Techn de la riposte au COVID19. Un 2ème centre de dépistage sera mis en place à Kin avec possibilité de déploiement d’une expertise Sud-Coréenne. Annonce faite lors de la visite guidée de Dominic Sam à l’INRB accompagné du Prof Muyembe”, peut-on lire sur le compte officiel twitter du PNUD.

Il sied de noter que la pression s’accentue autour de l’INRB qui reste le seul à tester les cas suspects d’un pays continent qui est la RDC. La multiplication des laboratoires des tests à Kinshasa et à l’intérieur du pays permettra d’éviter également la confusion et le retard dans le chef des autorités sanitaires tant nationales que provinciales. Et ce, dans les déclarations de l’existence de la maladie et d’augmentation des cas dans leurs administrations respectives. Ce nouveau centre permettra également d’augmenter la demande de réactif en pénurie.

Copyright © Electionnet 2020. Tous droits réservés.
Electionnet vous interdit totalement de copier le contenu de son site web