Kinshasa: Ouverture du deuxième forum PANA.

Ecouter cette information
330 Vues

Il s’est ouvert ce mardi 21 janvier 2020 au pullman du Grand Hôtel Kinshasa, le 2ème forum des savoirs Pana sur la résilience des systèmes de production agricole face aux changements climatiques en Rdc.

Dans son adresse, le secrétaire général à l’environnement et développement durable, Benjamin Toirambe a signifié que réduire la vulnérabilité des communautés sensibles et les plus touchées par les effets des changements climatiques serait très capital .

Présent également à ce forum le représentant pays du PNUD, Charles Wazikama qui a relevé que les impacts des changements climatiques peuvent impacter plusieurs patries du monde a estimé qu’il est besoin d’adapter des pays au réchauffement climatique est important. Il a par ailleurs affirmé le soutien et la détermination du PNUD d’accompagner la RDD, République Démocratique du Congo pour la lutte contre ce dérèglement climatique.

Au nom du ministre de l’Environnement et développement durable Claude Nyamugabo Bazibuhe en mission, c’est le Vice-Ministre Jeanne Ilunga Zaina qui a ouvert les travaux de ce 2 ème forum et a expliquée que la RDC a ratifiée le protocole de Kyoto en 1999 après avoir signé la convention des Nations-Unies sur le changement climatique en 1994.

En vertue des décisions 5 et 28dela 7 ème conférence des parties à cette convention (COP7) tenue à Marrakech en 2001, les pays moins avancés avaient été appelés à évaluer la vulnérabilité des écosystèmes, des moyens et des modes de subsistance aux différents risques climatiques, d’identifier leurs mesures d’adaptation et les critères de priorisation et sélection des activités dans le cadre du processus appelé ” Plan d’Action National d’Adaptation aux changements climatiques, “PANA.

Jeanne Ilunga Zaina, Vice-ministre de l’Environnement et développement durable a, dans son argumentaire signifié que ce programme a permis d’identifier 3 axes à savoir :la sécurisation des moyens de subsistance et de mode de vie des communautés rurales ,urbaines. la gestion rationnelle des ressources forestières et enfin.
_ la protection et préservation des écosystèmes vulnérables des zones côtières.La vice ministre a ajouté pour faire face au défi des changements climatiques en RDC , des initiaves ont été prises aux niveaux national et provincial en matière de l adaptation que de l atténuation. Il sied de rappeler que les travaux de ce 2 ème forum des savoirs sur la résilience des systèmes de production agricole face aux changements climatiques en RDC vont prendre fin le mercredi 22 janvier 2020.

ENET/ Min Environnement