ven. Mai 29th, 2020

Kinshasa: la PNC dénonce l’existence d’un réseau mafieux dans la ville

DEMOCRATIC REPUBLIC OF CONGO - JULY 31: Congolese police man a roadblock one day after elections in Kinshasa, Democratic Republic of Congo on Monday, July 31, 2006. The Democratic Republic of Congo may hold a runoff election Oct. 29 if there is no clear winner in yesterday's presidential poll, said Desire Baere, a spokesman for the Independent Electoral Commission. (Photo by Naashon Zalk/Bloomberg via Getty Images)

Ecouter cette information
378 Vues

Le commissariat provincial de la Police Nationale Congolaise/ ville de Kinshasa dénonce la présence d’un “réseau mafieux constitué des arnaqueurs qui se livre aux pratiques illégales au nom du commissaire provincial”.




Dans un communiqué publié ce 30 avril dont cette copie à lire ci-dessous, la police kinoise fait savoir que cette bande identifiée comme celle étant des arnaqueurs se livre au raçonnement des fonds au nom du Général, Sylvano Kasongo qui lance un appel à la vigilance en direction des kinois en attendant son démantèlement.

COMMUNIQUÉ DU COMMISSARIAT PROVINCIAL/ PNC-KINSHASA

Le commissariat provincial de la police nationale congolaise ville de Kinshasa informe les habitants de la capitale, particulièrement les personnalités politico-administratives et les diplomates accrédités en République Démocratique du Congo qu’un réseau mafieux constitué des arnaqueurs se livre aux pratiques illégales au nom du commissaire provincial.

Ces personnes malintentionnées demandent et même exigent des fonds au nom du commissaire provincial prétendant que celui-ci veut prendre en charge les policiers commis à différentes missions dans la ville notamment celle liée au confinement de la commune de la Gombe.

De ce qui précède, le commissariat provincial de la police nationale congolaise ville de Kinshasa fait la mise au point suivante :

  1. Le commissaire provincial n’a mandaté personne pour demander des fonds auprès des tiers en son nom pour la prise en charge des policiers en mission
  2. La prise en charge des policiers commis à différentes missions dans la ville est assurée par l’autorité étatique compétente et non par des individus, quel que soit leurs rangs
  3. Tout échange entre le commissariat provincial et des tiers se fait par des correspondances dûment signées par le commissaire provincial ou son adjoint.

Il est demandé à toute personne ou organisation qui recevrait une demande des fonds au nom du commissaire provincial de le signaler à l’état major commandement du commissariat provincial afin de mettre hors d’état de nuire ce réseau mafieux.

Fait à Kinshasa, le 30 avril 2020
Le commissaire provincial et commandant ville
KASONGO KITENGE Sylvano
Commissaire divisionnaire adjoint

Copyright © Electionnet 2020. Tous droits réservés.
Electionnet vous interdit totalement de copier le contenu de son site web