lun. Déc 9th, 2019

Kinshasa: cette descente surprise de Claude Nyamungabo aux installations de SO'GAZ !

191 Vues

Faire de l’environnement un secteur ominipresent et transversal, c’est le vœu du chef de l’État congolais, Félix-Antoine Tshisekedi. C’est dans cet optique que le Ministre de l’environnement et développement durable, Maître Claude Nyamugabo Bazibuhe, véritable homme du terrain, a effectué ce samedi 30 novembre, une descente à la société congolaise de Gaz, SO’GAZ.

Encourager les initiatives scientifiques qui contribuent activement à la lutte contre la déforestation, c’est le but de la visite du Patron de l’environnement congolais qui se place en ambassadeur de l’usage des énergies propres.

Ce qu’il faut dire, c’est que l’usage du gaz vient pallier celui de la braise (makala), essentiellement issue de la coupe d’arbres, que nombre des congolais utilisent au quotidien notamment dans la cuisson d’aliments.

Véritable remède à la déforestation, l’usage du gaz pétrole liquéfié est en adéquation avec les objectifs tant nationaux qu’internationaux, car le gaz limite de manière indirecte la coupe du bois, et permet ainsi de réaliser l’obejctif de réduire de 17% les émissions du Gaz en RDC d’ici 2030. 

Écologique, économique, sanitaire et surtout rapide à utiliser, le gaz pétrole liquéfié se veut une solution efficace à la lutte contre le changement climatique, qui s’accentue de plus en plus par la déforestation, motivée par le besoin journalier du bois pour les besoins primaires des populations.

Dans son argumentaire, le numéro Un de l’environnement congolais, Maître Claude Nyamugabo Bazibuhe a souligné la nécessité de conjuguer la conservation de la nature ensemble avec la lutte contre la pauvreté.

Pour sa part, le Patron de So’Gaz, Frank Beausaert, a précisé le caractère écologique de son entreprise qui se veut praticante d’une politique écologique dans toutes ses actions internes et externes.

A titre de rappel, So’Gaz est une structure de la SOCIR, cette société d’économie mixte dont la RDC détient 50% des parts.

afriquinfo.com/ Min Environnement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *