mar. Juin 2nd, 2020

Ituri : Un officier FARDC accusé d’avoir tabassé à mort deux civils à Makeke

Ecouter cette information
264 Vues

Deux Jeunes Garçons du Groupement Makeke, chefferie de Babila Babombi, Territoire de Mambasa, en province de l’ituri sont dans un état très critique dans un centre de santé de la place après avoir été sérieusement fouettés par le commandant FARDC dans la payotte du chef de groupement et sous les ordres de celui-ci.

Selon le député Kambale Ezéchiel Barnabas qui livre cette information à election-net.com, ce samedi 9 mai 2020, le péché de ces deux compatriotes est le fait de s’opposer à l’évacuation clandestine de matériels de construction de l’hôpital de Makeke par l’ONG, International Médical Corps, (IMC) sans que les travaux ne soient pas achevés.




Cet élu de Mambasa, indique que c’est sous la complicité du chef de groupement et du Président de la Société civile de la place que cette évacuation voulait être opérée, et comme la population n’était pas d’accord, c’est ainsi qu’elle a témoigné cette résistance, précise t-il.

Par ailleurs, Il a condamné cette attitude de l’officier FARDC en complicité avec le Chef du groupement Makeke, qui, selon lui, contribue à la crise de confiance entre les forces de sécurité et les paisibles citoyens.

”Cette manière d’agir de nos autorités censées de protéger la population et leurs biens, n’est pas à encourager, ces jeunes ont été fouettés seulement parce qu’ils se sont soulevés pour dire non à cette évacuation clandestine…, les coupables ne doivent pas restés impuni”, A t-il indiqué à electon-net.com, avant de préciser qu’une plainte contre l’officier FARDC, ainsi que le Chef du groupement a été déposée par son avocat conseil. ”bientôt ils vont subir la rigueur de la loi” prévient-il.

Prince Bagheni, à Goma

Copyright © Electionnet 2020. Tous droits réservés.
Electionnet vous interdit totalement de copier le contenu de son site web