Insécurité en Ituri et au Nord-Kivu: Felix Tshisekedi et Kaguta Museveni s’engagent à éradiquer les forces négatives

Felix Tshisekedi et Kaguta Museveni /Photo de tiers

Ecouter cette information
656 Vues

Le président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi et son homologue de l’Ouganda, Kaguta Museveni, se sont engagés à oeuvrer pour pacifier les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri. La révélation a été faite lors de la 35è réunion du conseil des ministres.




Selon le compte- rendu de ce conseil tenu en vidéo- conférence, les deux présidents se sont déjà convenus sur les modalités applicables sur terrain afin de mettre fin à l’activisme des groupes armés qui pullulent dans les deux provinces précitées. Sans compter sur les efforts d’un État major intégré , la RDC et l’Ouganda vont désormais renforcer les échanges d’informations.

“Ils ont convenu d’une stratégie commune basée, non pas sur la mise en place d’un État-major intégré, mais plutôt sur le renforcement de la capacité d’intervention des forces armées de chaque pays, notamment à travers les échanges d’informations de manière à faire face au groupes armés”, peut-on lire dans ce compte-rendu consulté par election-net.com.

Pour rappel, les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri font face à une insécurité sans précédent due aux exactions commises par des forces négatives.

En Ituri, les miliciens CODECO, les présumés rebelles ADF et d’autres groupes subversifs insecurisent plusieurs villages causant le déplacement massif de la population et les morts inopinées des civils.

Au Nord-Kivu, la province est en proie de l’activisme des rebelles FDLR, ADF et certains groupes maï-maï. Ces forces pillent les biens , violent et tuent la paisible population.

Dieubon Mughenze depuis Beni