mar. Mai 26th, 2020

Insécurité à Goma : Une dizaine de presumés criminels dans le filet de la police

Ecouter cette information
237 Vues

Au-moins 15 personnes soupçonnées par la police comme faisant partie de la bande des criminels ont été arrêtées et présentées à la presse ce mardi 5 mai 2020, à la commune de Karisimbi, dans la ville de Goma, au Nord-Kivu.




De trois quartiers à savoir: Mabanga-Nord, Katoyi et kasika, la police les identifie comme auteurs du regain de l’insécurité à Goma.

Selon Mungu Akonkwa Matabishi, Commandant CIAT de la police en Commune de Karisimbi, tous ces présumés voleurs ont été appréhendés grâce à la bonne collaboration entre les éléments de l’ordre et la population. Il précise que, ces derniers ont été attrapés vers 2 heure du matin de ce mardi. “Ce sont eux qui ont toujours opéré dans la ville en groupe de 40 personnes” a indiqué le commandant du sous-ciat.

”C’est grâce à la participation de la population que nous sommes parvenus à mettre la main sur toutes ces personnes. Bravo à cette population, qu’elle continue ainsi pour que nous mettions un terme à ce phénomène dit 40 voleurs qui ne cesse d’insécuriser plusieurs quartiers à la fois dans la ville touristique de Goma”, a-t-il indiqué à election-net.com.

Le commandant Mungu Akonkwa a demandé aux petits commerçants dans des marchés pirates, qui seraient de mèche avec ces voleurs, de revenir au bon sens pour ne pas subir la rigueur de la loi.

Muisa KESE Timothée, maire de la ville de Goma, a salué la bravoure de la police. Il encourage ses administrés à faire confiance aux services de sécurité, tout en collaborant avec ces derniers pour que la sécurité puisse revenir dans la ville touristique de Goma.

”Bravo à la police, elle vient de prouver qu’elle est déterminée pour faire revenir la paix dans la ville de Goma. Que la population continue à collaborer avec cette police pour que le résultat escompté soit atteint le plus vite”, a-t-il indiqué à election-net.com.

Il faut noter que dans la liste de ces présumés voleurs qui ont été présentés à la presse, figurent même des femmes de ménage. La police nationale congolaise a promis continuer avec le bouclage pour mettre la main sur toutes ces personnes qui seraient complices de tous les cas d’insécurité à Goma.

Prince Bagheni, à Goma

Copyright © Electionnet 2020. Tous droits réservés.
Electionnet vous interdit totalement de copier le contenu de son site web