ven. Mai 29th, 2020

Insécurité à Goma : les éléments de l’ordre interpellés

Ecouter cette information
336 Vues

Le groupe de pression, Véranda mutsanga, section de Goma, sort de son silence et interpelle les responsables de sécurité et le Maire de la ville suite à la recrudescence de l’insécurité qui s’observe ces jours à Goma.

Après avoir déposé un mémorandum contenant toutes les revendications ce mardi 28 avril 2020 à l’autorité urbaine, ce mouvement s’est dit ne pas comprendre la passivité de services de sécurité dans plus d’un quartier de la ville de Goma.




Pour Véranda mutshanga, au cas où les policiers et autres services de sécurité ne seraient pas prêts pour servir la population, ”sportivement qu’ils acceptent de laisser le travail aux jeunes du quartier”, déplore-t-il.

Par ailleurs, ce groupe de pression a dénoncé une complicité de certains responsables de services de sécurité.

”Nous avons toujours attrapé les bandits lors de nos patrouille nocturne et les remettons à la police. Mais après quelques jours, nous voyons ces bandits dans la cité”, a dénoncé à election-net.com, un parmi les militants de ce groupe, avant de plaider pour que tous ceux qui coopèrent avec les bandits au sein des services de sécurité soient poursuivis.

Pour rappel, le chef-lieu du Nord-Kivu, Goma, fait face à une insécurité grandissante. Il ne passe pas deux jours sans qu’un cas de vol ou de tuerie ne soit signalé.

Prince Bagheni, à Goma

Copyright © Electionnet 2020. Tous droits réservés.
Electionnet vous interdit totalement de copier le contenu de son site web