mer. Jan 22nd, 2020

Insécurité à Beni: “Kabila doit arrêter son projet macabre, il doit être mis hors d’état de nuire” Martin Fayulu

664 Vues

De passage à Goma en provenance de Beni ce jeudi 26 DEC 2019, le candidat malheureux à la présidentielle de 2018, Martin Fayulu Madid, dit être sidéré par les actes odieux qui se passent à Beni, sous l’œil impuissant de décideurs.
Apres s’être adressé à la population meurtrie de cette partie du pays, Fayulu qui se réclame toujours président élu de la RDC, profère tout haut que « le problème du Congo reste Kabila, si on veut une solution à tout ce qui se passe à Beni, on doit mettre hors d’état de nuire Mr Kabila ». Car, selon lui, le temps d’agir c’est maintenant.

« Ce que j’ai vu à Beni c’est insupportable, on ne peut pas laisser les êtres humains dans cette situation. J’ai vu de personnes avec la main sur la joue, pour dire, qu’elles étaient tristes. On ne peut pas accepter que les gens qui ont construit leur villa puissent être délogés par ceux-là qui veulent exterminer tout un peuple, je suis en colère, je suis allé compatir avec les miens, il faut que ça cesse, tout congolais a le devoir de faire tout ce qu’il peut pour que les exactions, les massacres s’arrêtent à Beni », s’est insurgé “MAFA”.

La solution au problème

Le patron de l’Ecide a indexé l’ex-président de la République, le sénateur à vie Joseph Kabila, dans tout ce qui se passe à Beni. Pour Fayulu, le peuple doit se mobiliser pour le mettre hors d’état de nuire.

« Kabila doit arrêter son projet macabre, il doit être mis hors d’état de nuire. Le problème congolais n’est pas ignoré, ce plan machiavélique mis en place pour déstabiliser ce pays reste inacceptable, il faut que tout le monde se ravise et qu’il pointe du doigt le vrai problème et facilement, l’on pourra trouver la vraie solution » a-t-il signifié.

Pour rappel Martin Fayulu et Adolphe Muzito étaient arrivés à Beni le mardi 24 décembre pour une visite de compassion à la population meurtrie par des tueries perpétrées par les rebelles ADF.

Prince Bagheni depuis Goma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *