Élections 2018: le gouvernement remet plus de 150 véhicules militaires à la CENI pour assurer la logistique électorale !

Destruction des affiches des candidats, La Case invite le Ministre de la Justice à l'application de loi

05 décembre 2018

Dans une interview exclusive accordée à électionnet.com, André Kiomba Dibwe Mpo condamne avec la dernière énergie ces actes de vandalisme. Le vice président et président à interim de la Commission Africaine pour la Supervision des Élections estime que la loi électorale prévoit des dispositions pénales pour les auteurs de ces actes. Et les amandes qu'ils sont censés payer.

En outre, il invite le ministre de la Justice à interpeller toutes ces personnes à répondre de leurs actes. << Aucun pays ne peut être construire sans le respect de la loi. Si les lois sont respectés, le pays sera aussi respecté à travers le monde. La République Démocratique du Congo a perdu sa dignité et sa considération sur le plan international à cause de ce comportement de non respect du texte.>> a fait savoir André Kiomba Dibwe Mpo.Par la contre, cet expert en matière électorale incombe la faute au gouvernement de la république aussi et surtout aux candidats qui n'ont pas encadrés ou éduqués leurs militants de la manière qu'ils devraient se comporter pendant la période de la campagne électorale.

Cependant la Commission Africaine pour la Supervision des Élections exhorte la police Nationale Congolaise à plus de viligance et surveillance pour éviter le dérapage pendant cette période.

Herman Tumpa

0
0
0
s2smodern
0

Laissez un commentaire

Newsletter

Vous êtes iciAccueil»Destruction des affiches des candidats, La Case invite le Ministre de la Justice à l'application de loi

Evenements Electoraux

Machine a voter

Publicités

Actualités Spéciales

« Décembre 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

page FbookPage twitter