Élections 2018: le gouvernement remet plus de 150 véhicules militaires à la CENI pour assurer la logistique électorale !

Présidentielle 2018: Kinshasa interdit l'atterrissage du jet privé du candidat Fayulu

19 novembre 2018

Sauf changement des dernières minutes, c'est ce mercredi 21 novembre que le candidat de la coalition Lamuka, Martin Fayulu doit regagner Kinshasa pour lancer sa campagne électorale. Mais le Jet privé loué pour l'accompagner a été interdit d'atterrir à l'aéroport international de Ndjili. Un manque de considération selon Freddy Matungulu, qui estime que chaque congolais est libre de revenir dans son pays.

"Nos amis qui sont en Europe reganent Kinshasa ce 21 novembre, mais il nous a été refusé l'autorisation d'atterrir d'avion privé qui devrait ramener notre candidat. On ne peut pas expliquer cela du moment où la constitution nous donne le droit d'aller et revenir en toute liberté. C'est un acte que nous condamnons car c'est arbitraire", a déclaré le porte-parole de la coalition Lamuka, Freddy Matungulu.

Par ailleurs, c'est par un vol régulier que Martin Fayulu devrait regagner la RDC, mercredi 21 novembre, a précisé Freddy Matungulu. Avant d'ajouter qu'ils continueront leur lutte également par des manifestations de rues pour que la machine à voter soit écarter d'ici le 23 décembre 2018.

Liévin LUZOLO

0
0
0
s2smodern
0

Laissez un commentaire

Newsletter

Vous êtes iciAccueil»Présidentielle 2018: Kinshasa interdit l'atterrissage du jet privé du candidat Fayulu

Evenements Electoraux

Machine a voter

Publicités

Actualités Spéciales

« Décembre 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

page FbookPage twitter