Élections 2018: le gouvernement remet plus de 150 véhicules militaires à la CENI pour assurer la logistique électorale !

Candidature unique de l’opposition Jean-Pierre Bemba : « si ce n’est pas moi, je soutiendrai le candidat qui sera choisi ». Spécial

24 juillet 2018

A peine plébiscité candidat Président de la République par son parti, le Mouvement de Libération du Congo, Jean-Pierre Bemba  annonce finalement ses couleurs. Alors que son parti, via sa Secrétaire Général, Eve Bazaïba se livrait lundi à la presse pour annoncer le retour au pays, de l’ancien Vice-président congolais, ce dernier lui s’apprêtait à livrer sa première conférence de presse depuis 10 ans.

Dans cet échange avec des journalistes du monde entier, Jean-Pierre Bemba a confirmé son ambition de briguer la magistrature suprême. Mais le numéro 1 du MLC ne veut pas rééditer la déconvenue connue par l’opposition notamment en 2011 où les divisions internes ont favorisé la victoire de Joseph Kabila. Sur ce point précis, Jean-Pierre Bemba ne tergiverse pas : « Je vais rencontrer tous les leaders de l’opposition lors de mon retour au pays le 1er août, y compris Moïse Katumbi, afin de démonter qu’au regard de ce peuple et de ce pays, nous n’avons pas besoin de nous diviser », a-t-il lâché.   

Longtemps critiquée pour son manque d’unité, l’opposition congolaise va-t-elle réussir son coup cette fois-ci ? Le Président du MLC y croit fermement. L’homme promet d’en faire son affaire personnelle dès son retour au pays. « Je souhaite l’unité de l’opposition autour d’une candidature unique, car la loi de 2011 a fait  passer les élections de 2 à 1 tour », fait remarquer l’opposant avant d’ajouter que « si ce n’est pas (Ndlr: lui) moi, je soutiendrai le candidat qui sera choisi ».

Pour le Sénateur de l’opposition, le changement dans le pays passe nécessairement par la désignation d’une candidature unique de l’opposition. « Si nous voulons le changement dans ce pays,  nous devons avoir une candidature de l’opposition et moi je milite pour cette candidature », souligne le leader du MLC. A lui d’enchainer, « il nous reste 15 jours pour le dépôt des candidatures, mais plusieurs autres jours avant les élections du 23 Décembre ». Une sorte d’alerte lancée en direction d’autres figures importantes de l’opposition visiblement encore éparpillés.

« J’ai changé, j’ai 10 ans de plus, j’ai 10 ans d’une expérience différente. Les 10 ans que j’ai passés en prison m’ont fait réfléchir », fait savoir l’homme politique avant de conclusion  que son « retour  au pays est sans idée de rancune ou de vengeance. Je suis tourné vers l’avenir. Je ne regarde plus vers le passé ».

Jose-Junior Owawa     

 

0
0
0
s2smodern
0

Laissez un commentaire

Newsletter

Vous êtes iciAccueil»Candidature unique de l’opposition Jean-Pierre Bemba : « si ce n’est pas moi, je soutiendrai le candidat qui sera choisi ».

Evenements Electoraux

formation informatique

Actualités Spéciales

« Novembre 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

page FbookPage twitter