Gratuité de l'enseignement en RDC, Sindika Dokolo : « Il faut être prudent tant que l'état des lieux du trésor public n'a pas été fait» Spécial

07 février 2019

La promesse du chef de l'État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo de rendre gratuit l'enseignement au primaire continue de faire couler encres et salives dans la classe politique congolaise.

Après le candidat président de la République Démocratique du Congo, Seth Kikuni, c'est le tour du promoteur d'art Sindika Dokolo de donner de la voix. Dans une brève déclaration faite sur son compte Twitter Sindika Dokolo, l'homme dit saluer cet engagement du Chef de l'État malgré sa prudence vis à vis de la capacité de la RDC de réaliser cet exploit du reste obligation légale. « Le nouveau président est bien intentionné lorsqu'il promet la gratuité de l'enseignement primaire», fait-il savoir d'emblée. Avant d'avouer, « Nous saluons son geste. L'un des opposants farouches à l'ancien président, Joseph Kabila se montre plutôt prudent quand à la capacité de la République Démocratique du Congo de remplir ses ambitions au regard de son climat économique actuel jugé peu rassurant par les observateurs.« Il doits cependant être plus prudent tant que l'état des lieux du Trésor Publique n'a pas été fait», conseil-t-il au nouveau président. A lui-même de justifier ses inquiétudes du fait que le Chef de l'État « hérite de coffres soigneusement vidés par ses prédécesseurs.» Cette promesse de campagne a été renouvelée par le Chef de l'État lors de son séjour au Kenya.

 

José-Junior Owawa

0
0
0
s2smodern
0

Laissez un commentaire

Newsletter

Vous êtes iciAccueil»Gratuité de l'enseignement en RDC, Sindika Dokolo : « Il faut être prudent tant que l'état des lieux du trésor public n'a pas été fait»

Evenements Electoraux

Machine a voter

Actualités Spéciales

« Avril 2019 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          

page FbookPage twitter