lun. Déc 9th, 2019

Haut-Uele: un plan de prévention d'Ebola adopté !

33 Vues

La délégation du Secrétariat Technique du Comité Multisectoriel de la riposte contre la maladie à Virus Ebola, les Partenaires d’appui Technique et Financiers, la Société Civile, les acteurs de la DPS et les autres secteurs sous la coordination du ministère provincial de la Santé publique dans le Haut-Uele ont échangé, pendant près d’une semaine à Isiro pour évaluer le niveau de riposte de la province à la maladie à Virus Ebola.

Frontalière de l’Ituri, la province du Haut-Uele forte de ses 2.241.264 millions d’habitants environ, est exposée à Ebola à cause notamment d’importants mouvements des populations sur la ligne de démarcation du territoire de Mambasa, considéré comme étant l’épicentre actif de la maladie.

En guise de prévention, les experts en la matière ont adopté une « feuille de route de la préparation à la riposte contre la maladie à Virus Ebola» qui prévoit un certain nombre d’activités nécessaires à la prévention.

Hormis le renforcement de l’installation des dispositifs de lavage des mains et de thermomètres laser notamment dans les differentes portes d’entrees à la Province dont les postes contrôle de Salisa (Wamba), Mungbere (Watsa), Boh (Faradje), Magambe (Isiro), le Ministre Provincial de la Santé Norbert Mandana, a fait savoir que cette feuille de route prévoit aussi le renforcement de la structure de coordination provinciale pour la riposte à la MVE, le renforcement des capacités des cadres de la Division provinciale de la Sante, des Zones de Sante et des differents prestataires sur la maladie à Virus Ebola, la vaccination des équipes d’intervention rapide à Isiro-Watsa-Gombari, le renforcement des capacités des prestataires cliniques aux EDS, le pré-positionnement des matériels de prevention, de prise en charge, la formation des équipes de communication et de prise en charge psychosociale, la mise en place d’une logistique opérationnelle capable de parer à toute éventualité ou encore l’amélioration des activites de surveillance.

Norbert Mandana a surtout tenu à rassurer ses concitoyens qu’Ebola n’est pas dans le Haut-Uele et que le Gouvernement Baseane Nangaa fait tout ce qui est possible pour prévenir la propagation de la maladie dans la province. Sur ce, il recommande à la population de continuer à observer les regles elementaires d’hygienne dont le lavage des mains à l’eau avec du savon et aussi à l’eau chlorée à certains endroits.

Lui-même chevronné en la matière, le Ministre Provincial de la Santé a également souligné que les préparatifs vont bon train au niveau du Gouvernement avec ses différents partenaires pour la mise en oeuvre de la feuille de route avant de plaider pour l’implication de toute la population du Haut-Uele afin de barrer la route à Ebola.

Déclarée le 01 août 2018 dans le Nord Kivu, cette 10ème épidémie de la maladie à Virus Ebola est la plus importante de l’histoire de la République Démocratique du Congo et la deuxième dans l’histoire de l’humanité après celle de 2014-2016 en Afrique de l’Ouest.

Le 17 juillet dernier, elle a été déclarée par l’Organisation Mondiale de la Santé, urgence de Santé publique de portée internationale à cause du risque de son extension vers les pays voisins.

José-Junior Owawa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *