dim. Mar 29th, 2020

Haut-Uele : Plus de 36 mille réfugiés sud soudanais pourront quitter la zone frontalière.

Ecouter cette information
256 Vues

Le Vice-Gouverneur de la Province du Haut-Uele, Christian Pitanga Mangandro a échangé ce mercredi à I3 Novembre à Isiro, avec une délégation du Haut-Commissariat pour les Réfugiés, HCR.

Accompagné notamment du représentant de la Commission Nationale des Réfugiés (CNR), du Consultant National Agroforestier, Olivier N. Mushiete et de l’Administrateur du territoire de Faradje où sont situés les principaux camps de réfugiés dans le Haut-Uele, Honorine Sommet-Lange, Cheffe de la Sous-délégation du HCR Aru a présenté au numéro deux de la province, la gestion des camps des réfugiés sud-soudanais de Meri et Bele.

Il était surtout question pour la délégation du HCR de solliciter l’implication des autorités provinciales dans le plaidoyer à mener auprès du Gouvernement central pour l’obtention d’un certain nombre de projets visant l’autonomisation des réfugiés grâce aux initiatives de développement communautaire.
Concrètement, l’agence onusienne engagée dans un vaste projet d’insertion des réfugiés au sein des communautés locales, compte développer des projets intégrateurs comme la construction de centres hospitaliers, des écoles ou encore le développement de l’agriculture.
Pour ce faire, le HCR a besoin notamment des financements des partenaires comme la Banque Mondiale, le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), le Programme Alimentaire Mondial, l’Unicef ou encore FAO.

Concernant l’agriculture par exemple, le HCR en partenariat avec « l’Opération Terres Rouges » souhaitent la mise à la disposition des réfugiés et des paysans des terres cultivables en vue d’y planter des cultures rentables au profit des communautés d’accueil notamment.

Mais avant d’y arriver, la CNR a fait savoir à l’autorité provinciale que les initiatives tendant à identifier physiquement les réfugiés pour dissiper tout malentendu au sujet d’infiltration des éléments de la rébellion sud-soudanaise sont en cours dans le camp de Meri situé à la périphérie de la cité d’Aba.

Quant au Vice-Gouverneur, Christian Pitanga, il a demandé à la délégation de travailler de commun accord avec le Gouvernement provincial pour l’atteinte des objectifs du HCR.

Dans un avenir proche, le HCR devra installer son quartier général dans la cité de Faradje pour la meilleure coordination de ses activités dans la zone
L’agence onusienne compte autour de 37 mille réfugiés sud-soudanais dans les camps de Méri et Bele.

Lors de sa visite d’itinérance dans l’arrière province, le Gouverneur de province, Christophe Baseane Nangaa avait rencontré les réfugiés du camp de Meri à qui il a promis de tout mettre en œuvre, avec la bénédiction du Gouvernement central en coopération avec les autorités sud-soudanaises pour leur meilleur encadrement.

En visite officielle à Isiro, le Gouverneur de l’Etat de Yei River du Soudan du Sud, Emmanuel Adil Anthony avait évoqué la question avec son homologue du Haut-Uele.

José-Junior Owawa

Electionnet vous interdit totalement de copier le contenu de son site web