dim. Avr 5th, 2020

Haut-Uele : Le calvaire des élèves de Niangara.

Ecouter cette information
278 Vues

Dans une interview exclusive accordée à election-net.com le dimanche 01 mars 2020, la coordination territoriale de la société civile forces vives de NIANGARA est montée au créneau à travers son coordonnateur Dominique BOMBE WA MBOMBE pour condamner avec le “mauvais comportement” qui s’observe dans le chef des certains enseignants des quelques écoles primaires de la contrée en “connivence” avec leurs chefs d’établissement qui soumettent les élèves aux travaux champêtre, construction des maisons des particuliers, malgré l’abolition de la pratique par le ministre de tutelle.

Dans cet entretien, il note que suite à la gratuité de l’enseignement primaire, les enfants l’étudient plus, ils sont obligés d’aller travailler même à 10km, trois fois par semaine au profit de leurs enseignants.




“Ces élèves de première année primaire en allant , parcourent 5 à 10km trois fois par semaine pour exécuter ces différents travaux”, a déclare-t-il avant d’ajouter que “ces quelques écoles sont entre autre, l’école primaire Mukombozi, Bambegeru, Lipombo, Ndingba, Makilingbo, Mungbo, 21 et j’en pense”, fait-il remarquer en soulignant que “c’est une situation qui met les parents en débandade”.

Il exige la diligence d’une enquête dans cette affaire pour que les coupables soient sanctionnés.

Dominique BOMBE WA MBOMBE dit avoir informé les autorités de la place et ces dernières disent mener des enquêtes pour mettre hors d’état nuire.

Contacté à ce sujet, Françoise AZARO, ministre provincial de l’enseignement primaire secondaire et technique affirme avoir interdit l’utilisation abusive de la main d’oeuvre scolaire et que le Directeur provincial (Proved) avait fait une circulaire à tous les chefs de sous-divisions pour intedire cette pratique.

Elle regrette de la façon dont cette mesure n’a pas été mise en œuvre et promet de sévir les coupables.

Retenez que Niangara est une localité située à 147 km de la ville d’isiro sur l’axe Dungu.

Dieumerci Betima à Isiro

Electionnet vous interdit totalement de copier le contenu de son site web