Haut-Uele : Deuxième réunion interinstitutionnelle depuis le début de l’année

Les membres du Gouvernement et de l’Assemblée provinciale du Haut-Uele ont participé à la réunion interinstitutionnelle à Isiro

Réunion interinstitutionnelle dans le Haut-Uele

Les membres du Gouvernement et de l'assemblée provinciale du Haut-Uele en réunion interinstitutionnelle le 19 juin à Isiro/ photo Gouvernorat

Ecouter cette information
280 Vues

Le Gouvernement et l’Assemblée provinciale du Haut-Uele se sont réunis ce vendredi, 19 juin 2020 à Isiro dans le cadre de la traditionnelle réunion Interinstitutionnelle.

Se confiant à la presse au sortir de ces échanges, d’environs cinq heures, le président de l’Assemblée Provinciale, Afounde Afongenda Sumbu a fait savoir qu’il était question entre les deux institutions, de faire l’évoluation de la situation politique, administrative, économique et sociale liée au développement du Haut-Uele.

“Nous avons félicité l’exécutif avec son gouvernement par rapport à son engagement pour le développement de la province et pour le bien-être de sa population. Je cite les travaux de réhabilitation des routes qui s’exécutent dans les différents territoires de la province et à travers la ville d’Isiro. Ces travaux sont appréciés par tous les députés provinciaux participant à cette réunion”, a renchéri le président de l’Assemblée Provinciale.

Lire aussihttps://election-net.com/haut-uele-la-premiere-reunion-interinstitutionnelle-a-eu-lieu-a-isiro/

Dans son intervention, le numéro un de l’organe délibérant a fait remarquer que les élus ont levé l’option de revoir la fiscalité provinciale afin de trouver des voies et moyens d’accompagner l’exécutif dans son travail de mobilisation des recettes publiques en vue de soutenir cet effort de développement en cours.

Les députés provinciaux en réunion interinstitutionnelle

Il a, en outre indiqué qu’il était aussi question dans cette réunion, de passer en revue la situation liée à la gestion des personnels de l’Administration des institutions politiques, une question du reste, relevant de la compétence exclusive de chaque institution en fonction des moyens disponibles.

Il faut rappeler que dès la semaine prochaine, les députés provinciaux prévoient d’accélérer les travaux traités en commissions spécialisées avec comme ambition de veiller au respect du calendrier parlementaire.

election-net.com-Celcom/Gouvernorat