mar. Mai 26th, 2020

Haut-Katanga :l’ONG Justicia fustige la faiblesse de l’Etat dans la gestion des questions sécuritaires à Kasumbalesa

Ecouter cette information
635 Vues

Depuis plus d’un mois la ville de Kasumbalesa ressemble à un”non man’s land” ou des partisans presumés de l’UDPS et de l’Unafec sèment la terreur et implose leurs lois. Les affrontements entre les deux camps sont devenus récurrents et paralysent toute activité à ce poste frontalier, principale porte d’entrée au pays pour tous les étrangers en provenance de l’Afrique Australe.

Ces débordements ont atteint leur paroxysme cette semaine avec le soulèvement de jeudi et des heurts entre les jeunes de l’Unafec et de l’UDPS la nuit de vendredi à samedi. Selon le bilan provisoire, plusieurs jeunes ont été grièvement blessés dans les deux camps, le siège de l’UDPS incendié et celui de l’Unafec saccagé.




Impuissance des autorités…

JUSTICIA Asbl une organisation de promotion et de protection des droits de l’homme et du droit humanitaire basée à Lubumbashi exprime ses vives préoccupations au sujet de la recrudescence de la situation sécuritaire suivie des échauffourées entre des militants de l’UDPS et JUNAFEC contre les éléments de la Police Nationale Congolaise causant plusieurs dégâts matériels et humains.

Selon cette organisation, c’est depuis quelques semaines qu’une vidéo postée sur internet fait état d’un rassemblement organisé à l’intention des membres de l’UDPS par un militant de ce parti politique et dans laquelle il
s’en prend verbalement aux autorités de la ville de Kasumbalesa et de la province du Haut Katanga. Il insiste même, en disant que seul le président de son parti, l’honorable Jean Marc KABUND A KABUND pourrait lui intimer l’ordre de dégager le check point installé dans la zone frontalière entre la RDC et la Zambie.

Selon des sources concordantes, rapporte Justicia ASBL, c’est dans le couloir dit Bilanga, servant de passage clandestin des
marchandises en provenance de Zambie, que l’UDPS et l’UNAFEC y percevraient irrégulièrement des taxes. Et que toutes les tentatives de délocalisation de ces check point installés par ces deux partis politiques dans cette zone se sont avérées vaines. C’est donc dans ce contexte qu’une manifestation initialement organisée par l’UDPS en date du
07/05/2020 a été relayée par des enfants de la rue et des personnes sans aucune activité pour saccager les bureaux du commissariat de la police nationale congolaise de Kasumbalesa, plus ou moins six femmes auraient été déshabillées et violées, des magasins ont été pillés et des véhicules saccagés. Une grenade avait été ravie à un policier puis remise aux éléments des FARDC.

En date du 08/05/2020 dans la matinée, les mêmes gens ont vainement tenté d’incendier la mairie de la Ville de Kasumbalesa pour protester contre la mesure de restriction de passage à la frontière. Le soir du même jour, un accrochage a été signalé entre les militants de l’UDPS et de l’UNAFEC, causant au passage d’autres dégâts matériels importants. Pour JUSTICIA Asbl, la dégradation de la situation sécuritaire dans cette partie de la province du Haut- Katanga est consécutive à un manque de l’autorité de l’Etat car tous les services de sécurité se réservent de mettre la main sur les fauteurs des troubles qui sont identifiés comme membres de l’UDPS.

Le silence de Kinshasa….

JUSTICIA Asbl déplore également la montée des discours tribalistes à Kasumbalesa et prévient que si des mesures ne sont pas prises contre les instigateurs, des attaques sur fond des appels à la haine et incitations tribales pourraient bien se produire, en mettant en mal l’unité et la cohésion nationales.

Cette ASBL recommande au Gouvernement national de la RDC , de restaurer de toute urgence l’autorité de l’Etat mise en mal par des représentants de l’UDPS soutenus par des inciviques dans la Ville frontalière de Kasumbalesa ; et d’interpeller les Hauts responsables de l’UDPS sur leur responsabilité dans le comportement incivique de leurs membres devenus intouchables au Gouvernement provincial du Haut Katang, de veiller à l’harmonie entre les différentes communautés .

Chris Lumbu

Copyright © Electionnet 2020. Tous droits réservés.
Electionnet vous interdit totalement de copier le contenu de son site web