jeu. Déc 12th, 2019

Haut-Katanga : le gouvernement provincial investi par les députés

141 Vues

Les députés provinciaux de la province du Haut –Katanga ont voté à l’unanimité l’investiture du gouvernement provincial au cours de la plénière de ce lundi 24 juin 2019. La représentation provinciale a donné ses avis et considération sur le discours programme quinquennal de son gouvernement présenté devant les députés le vendredi 21 juin 2019.
Ce programme de u gouvernement Jacques Kyabula est axe sur quatre piliers importants à savoir le renforcement de la gouvernance, la diversification de l’économie, le renforcement du capital humain, la société solidaire.

Les sept groupes parlementaires se sont succédé au podium pour donner leurs avis et considérations sur ce discours programme. Le groupe parlementaire PPRD qui se réclame auteur de projet s’est contenté d’appeler le gouverneur à appliquer ce programme.

L’alliance des démocrates du Haut-Katanga a interpellé le chef de l’exécutif provincial d’éclaircir ses priorités a court, moyen et long terme pour un bon suivie,

Le regroupement ADBC constitué toujours de députés du FCC a conditionné l’investiture du gouvernement par le respect de l’article 198 de la constitution au regard d’un nombre important des portefeuilles confiées aux commissaires généraux qui du reste ne sont pas contrôlable par l’organe délibérant.

Une attitude relayé par d’autres groupes parlementaires qui par surcroit ont insisté du gouverneur un programme détaillé en lieu et place d’un résumé.

Après demande d’un break d’une heure Le gouverneur Jacques KYABULA KATWE sans pour autant toucher les points saillants en l’occurrence la problématique des commissaires généraux qui gèrent des portefeuilles vitales tel que l’emploi, l’environnement, l’éducation, etc.

Par ailleurs le gouverneur a etayé la faible représentativité de la femme dans son équipe, une question qui relève des regroupement politiques tout comme les partenaires de CACH qui ont décliné de faire partie de l’exécutif provincial a lancé le président de l’organe délibérant qui vraisemblable ment volait à la rescousse du gouverneur.

C’est sur ces propos que le vote s’est déroulait, les 44 députés, toute tendance politique confondue, présents à la plénière ont voté pour ce programme et l’investiture des ministres provinciaux.

Chris Lumbu