jeu. Fév 27th, 2020

Goma: manifestations contre la tenue du festival Amani, la police s'invite

Ecouter cette information
223 Vues


Les activités viennent de reprendre dans la ville touristique de Goma après une matinée inhabituelle ce vendredi 14 février 2020 dans les quartiers chauds de la ville. Les jeunes avaient placé des pierres sur la chaussée au niveau de Majengo et cela pour exprimer leur mécontentement par rapport à la tenue de la septième Édition du festival amani qu’ils qualifient de “business”.

Ils qualifient également la tenue de cette messe musicale d’inopportune, dans la capitale du Nord-Kivu. Ce, dans la mesure où la population du grand nord de la province est meurtrie par les ADF.
Les éléments de la police nationale congolaise n’ont pas tardé à intervenir, faisant usage de gaz lacrymogènes. Ils ont dispersé des jeunes qui commençaient à barricader la route au niveau de Mutinga.


Par ailleurs, une poignée de personnes regroupées au sein du Mouvement National Congolais (MNC), qui ont également marché, ont été encadrées par la même police, jusqu’au lieu où ce festival se tiendra. Ce, pour exiger sa délocalisation de Goma pour Beni.

Il faut signaler qu’elles sont nombreuses ces organisations qui plaident pour que ce festival soit délocalisé vers une entité où l’insécurité bat record pour consoler la population meurtrie.
Signalons que cette messe culturelle qui est à sa septième édition, quoiqu’elle ne rencontre pas l’assentiment de la majorité, sera lancée ce vendredi à Goma chef-lieu de la province du Nord-Kivu par le ministre congolais de la Culture et Arts. Plusieurs artistes musiciens au niveau national et international sont invités pour l’agrémenter, du vendredi 14 au dimanche 16 février 2020.
Prince Bagheni

Electionnet vous interdit totalement de copier le contenu de son site web