ven. Mai 29th, 2020

Exlusif : 4 grandes rumeurs de la population de Kisangani sur le coronavirus

Ecouter cette information
386 Vues

Depuis la détection du premier cas positif en RDC le 10 mars 2020, le coronavirus ne cesse de cristalliser l’attention et susciter le débat dans le chef de la population.

Malgré l’ampleur que prend la pandémie dans le monde et plus particulièrement en RDC avec plus de 500 cas positif et plusieurs morts, à Kisangani, certaines personnes rencontrées sur les rues par election-net.com persistent à croire que le coronavirus n’est qu’une illusion et un montage de mauvais goût.




Voici alors les 4 grandes rumeurs et illusions que les gens se font sur cette pandemie :

1. Le coronavirus est un montage du gouvernement pour soutirer de l’argent auprès des bailleurs des fonds (Pays étrangers)

Il y a parmi la population de Kisangani, celle qui est tellement convaincue que l’avènement de la pandémie du coronavirus en RDC est voulu par notre gouvernement pour que les bailleurs des fonds puissent donner de l’argent.

« Je te dis que c’est de l’aventure. On nous parle de cas positifs, Est-ce que vous avez déjà vu ces personnes là soit disant mises en quarantaine ? Je t’ensure ‘eza cop ya gouvernement po bazua mbongo, eza coronacop’ (Expression en lingala, comme pour dire que c’est un montage du gouvernement pour avoir de l’argent) » affirme un habitant de la commune Makiso.

«  Coronavirus ? J’entends seulement parler à la radio et dans nos avenues. Mais je crois que c’est inviter de toute pièce parce que la maladie est en Europe que notre gouvernement a voulu aussi que cela arrive chez nous » précise une autre personne.

2. Le virus ne résiste pas à la chaleur et se soigne traditionnellement

Pour ceux qui croient en la présence du coronavirus et ses effets négatifs sur la santé de l’homme, ces derniers pensent qu’il ne résiste pas à la chaleur.

Pour eux, si le corps est chauffé au-delà de 100° Celsius, le virus mourra de lui-même. C’est pourquoi ces gens proposent le « MUFUKI » un traitement traditionnel qui consiste à chauffer les feuilles séchées à plus de 100° dans une marmite et après se couvrir avec un couvre lit puis ouvrir brusquement la marmite et laisser sa vapeur vous chauffer.

D’autres proposent des purges à base des feuilles amères de la forêt communément appelé Gbongo Bololo.

Certaines personnes affirment même qu’en Afrique le coronavirus fera moins des dégâts parce qu’ici, il fait chaud et ”le virus ne résiste pas à la chaleur”.

3. Le coronavirus ne concerne que l’homme blanc

Un groupe de cette population pense que le coronavirus ne concerne que l’homme blanc.

« Vous ne voyez pas que chez les blancs beaucoup de gens meurent, c’est parce que ça le concerne, pas nous. La peau noire est résistante à tous genres des maladies et ça ne va pas nous infecter » précise une personne rencontrée dans la rue de Kisangani.

Interrogés sur les cas positifs de la RDC, ils ont précisé tout haut, « Wana Cop ya gouvernement, eloko eza nango te » (C’est un montage du gouvernement, il n’y a pas des cas positifs en RDC)

4. Le coronavirus n’infecte que les hommes riches

Interrogées sur la question de savoir, si elles sont conscientes du danger en face, en ne respectant pas la mesure de la distanciation sociale, certaines mamans vendeuses du marché central, affirment que le coronavirus ne concerne pas les pauvres et que seuls les hommes riches peuvent le contracter.

« Depuis que le coronavirus est arrivé en RDC dites moi combien des pauvres que vous connaissez en sont déjà mort ? Aucun, Il n’y a que les riches et les hommes politiques qui meurent depuis l’avènement de coronavirus en RDC.

Pompon BEYOKOBANA depuis Kisangani

Copyright © Electionnet 2020. Tous droits réservés.
Electionnet vous interdit totalement de copier le contenu de son site web