mer. Jan 22nd, 2020

Equateur : le DG de l’ISTM joue à la sagesse et esquive les tentions.

118 Vues

Pour ne pas connaître les situations récemment connues dans d’autres universités du pays, notamment à l’Université de Kisangani et celle Kinshasa, le Directeur Général de l’ISTM Mbandaka vient d’opter pour la voie de la sagesse.

Au lieu de fixer les frais académiques dont le montant peut causer des soulèvements dans son établissement universitaire, le professeur MPUTU BOKENGA prend une mesure qui apaise ses étudiants.

Dans un communiqué dont copie parvenue à elections-net.com, il demande aux Étudiants de payer une acompte de 150.000 francs congolais, en attendant que tout soit défini par le pouvoir central.

Cette décision du président de la conférence des chefs d’établissements universitaires de l’Equateur est notamment la suite des manifestations observées hier à l’Université de Kinshasa ayant occasionné des dégâts humains et matériels importants.

Les 150.000 FC sont payés pour permettre au Secrétaire Général académique de dresser la liste définitive des étudiants dans le droit de s’enrôler pour passer les épreuves de la mi-session qui commence en février prochain.

Les deux dernières tranches des frais académiques seront fixées après la concertation annoncée entre le président de la République, chef de l’État et le ministre de l’enseignement supérieur et universitaire, précise le communiqué.

Signalons que déjà à Mbandaka, les Étudiants de certaines institutions s’organisaient pour manifester contre les frais académiques. Pour le cas de L’ISTM, le jeu vient d’être calmé par son gestionnaire.

MBOMBO NGUSU depuis Mbandaka.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *