lun. Avr 6th, 2020

Élection rapporteur Sénat:Duel FCC-Lamuka

Ecouter cette information
309 Vues

L’élection du bureau définitif du Sénat sera un moment de vérité. Mais si la bataille pour le poste de président focalise toutes attentions, au niveau du poste de rapporteur, un autre duel va se jouer entre Kaumba Lufunda du Front Commun pour le Congo et Jean Philibert Mabaya de Lamuka. En attendant de faire un portrait du candidat de Lamuka, election-net vous fait découvrir le candidat rapporteur du FCC.

« Rapporteur pour vous servir ». C’est ainsi que le professeur Kaumba Lufunda résume son slogan de campagne. Cet enseignant d’université qui a eu un parcours riche, termine son discours de campagne par une phrase: « Bâtir une terre d’espoir, pour répondre à l’appel du bonheur ». S’étant exprimé ce jeudi devant ses pairs qui sont en même ses électeurs, Kaumba Lufumda a dit toute son ambition pour la chambre haute du parlement. Mais qui est-il réellement et que veut-il ? 




Professeur de Philosophie et de Criminologie, chercheur et écrivain, récemment élu Sénateur dans la province du Lualaba, avec comme rêve de « bâtir une terre d’espoir pour répondre à l’appel du bonheur ». Toute sa vie durant, Kaumba a œuvré comme haut commis de l’Etat, notamment en qualité d’Inspecteur de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, de Conseiller académique et Secrétaire permanent du Conseil d’Administration des Universités, de Directeur de Cabinet Adjoint et Directeur du Service Central de Criminologie à la Police Nationale Congolaise. Membre du Conseil d’Administration du Collège des Hautes Etudes de Stratégie et de Défense (CHESD), Membre du Comité scientifique de l’organisation du XIVème sommet de la francophonie, Membre du Conseil d’Administration de l’Agence Universitaire de la Francophonie.

Membre du Comité Directeur de la Southern African Universities Association (SARUA); Fondateur de la première Ecole de Criminologie de l’Afrique centrale ECOCRIM/UNILU; Secrétaire Exécutif du Comité Organisateur du Cinquantenaire de l’Université congolaise; Rédacteur en chef de la revue Les Nouvelles Rationalités Africaines, NORAF. Directeur Scientifique de l’Institut Africain d’Etudes Prospectives. Directeur en charge de la Veille stratégique et Prospective au Centre de Documentation et d’Intelligence Stratégique (CEDIS) ; Directeur de Recherche au Centre Congolais d’Etudes stratégiques et de Recherches en Relations Internationales (CECERI).

Concurremment et parfois aussi concomitamment à ces fonctions, le professeur Kaumba Lufunda a été Conseiller Spécial du Chef de l’Etat en matière de sécurité; Directeur de Cabinet du Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur et Sécurité; Chef des experts des Commissions Mixtes Défense et Sécurité (avec Angola, Congo-
Brazzaville, Zambie, Soudan du Sud).

Directeur de la Documentation au Secrétariat Technique à la Conférence Nationale Souveraine; Instructeur Criminologue et Coordonnateur du Bureau d’Etudes à la Garde Civile.


Pour ce candidat au poste de rapport, loin de se glorifier de sa riche trajectoire professionnelle, son parcours lui « offert l’occasion d’asseoir son expérience et d’affiner son expertise ».

Voilà pourquoi, le professeur Kaumba Lufunda pense que ses pairs doivent lui accorder leurs suffrages. Mais, candidat appartenant au parti du peuple pour la reconstruction et le développement (PPRD) a face à lui, comme concurrent, Mabaya Gizi Jean-Philibert.


Kaumba le reconnait lui-même, lorsqu’il dit « qu’être rapporteur du Sénat, est une tâche ardue ». Mais, il ajoute aussi : « Mais je n’en ferai pas pour autant une pénible corvée, car j’y suis accoutumé. Et dans le contexte actuel, j’aurai de quoi m’appuyer sur une administration dont je connais personnellement les cadres depuis bien des années. Ma seule ambition est de vous fournir du travail de qualité, avec des équipements modernes, un système d’archivage aux normes du 21ème siècle, des canaux de communication particulièrement proactifs.

Pour ce professeur d’université, le samedi, le jour de vote, sera un jour de vérité.

Ilunga M

Electionnet vous interdit totalement de copier le contenu de son site web