Témoin dans l’assassinat de Floribert Chebeya,l’ex major Paul Mwilambwe demande son extradition vers la RDC

137 Vues

Alors principale témoin et co-accusé du meurtre de Floribert Chebeya, l’ex major de la police Nationale nationale congoaise Paul Mwilambwe exilé depuis 5 ans , au Sénégal demande son extradition en RDC pour être jugé en RDC.

L’affaire de l’assassinat du président de la VSV voix de sans voix le 1er juin 2010 à Kinshasa suscite encore du débat sur la place publique où cet ex officier de la police estime que l’arrivée au pouvoir de Félix Tshisekedi pourra permettre la tenue d’un procès équitable sur le meurtre du défenseur de droit l’homme en République Démocratique du Congo.


Dans une interview à RFI son avocat Me Domingo Ndieng précise que son client est confrontée à une procédure de la justice sénégalaise qui bloque son dossier et un potentiel procès.

Floribert Chebeya, militant congolais des droits de l’homme et directeur de l’ONG La Voix des sans voix a été retrouvé assassiné dans sa voiture. Très vite, il apparaît qu’il s’agit d’un meurtre perpétré par les services du général Numbi, actuel inspecteur de l’armée.

Neuf ans après , l’Association africaine de défense des droits de l’homme ASADHO affirme que la justice n’a pas été rendue de manière indépendante dans ce dossier. En outre elle plaide pour la libération des prisonniers arrêtés dans cette affaire qui purgent leur peine depuis près de 9 ans maintenant et qui ne sont pas les vrais commendataires a ajouté Me Jean-Claude Katende.


Patrick ABELY.

Cliquez sur une étoile pour la noter!