suspendu au FCC,Lukwebo aura-t-il une main mise sur son regroupement politique ?

213 Vues

Le torchon brûle désormais au sein de la coalition de l’ex chef de l’État Joseph Kabila.A la base de cette situation ,la désignation de monsieur Alexis Thambwe Mwamba comme candidat président au bureau définitif du sénat pour le compte de front commun pour le Congo FCC. Le choix unanime de l’ex ministre de la justice au perchoir de la chambre haute du parlement sème déjà une division au sein de la coalition.

Modeste Bahati Lukwebo président du regroupement AFDC et allié n’entérine pas la démarche entreprise par ses pairs tendant à le contraindre sur ces ambitions. L’homme de Katana tente désormais de faire cavalier seul, pour arriver à concurrencer le candidat avalisé par le FCC.

Si du côté de FCC on ne ménage, les efforts de contrecarrer le frondeur,Lukwebo persiste et signe sur sa candidature au perchoir du sénat.
Depuis lundi à Kinshasa, La conférence des présidents des regroupements des partis politiques membres du front commun pour le Congo se sont réunis pour tabler sur la situation.

Dans une déclaration sanctionnant ces deux jours de discussions de l’entérinement du choix de kabila sur Thambwe Mwamba ,des mesures contraignantes sont désormais prises ,à l’endroit de l’ex ministre du plan.
“Le sénateur modeste Bahati est passé outre mesure et continue à poser des actes qui portent gravement atteinte aux intérêts politiques du front commun pour le congo ” a déclaré Jean Lucien Bussa .Dans une cette déclaration lue à la presse cet ancien opposant converti en kabiliste a indiqué que le Front commun pour le Congo FCC dit constater l’autoexclusion de Modeste Bahati Lukwebo, leader du regroupement AFDC et Alliés, qui posent selon le (FCC) des actes non conformes à la Charte qui régit la coalition.
Suspendu du FCC, Modeste Bahati aura t-il sa main mise sur le regroupement AFDC A? D’aucuns se posent la question de savoir si l’exclusion temporaire de l’ancien ministre du plan de la coalition pro kabila lui permettrait il d’avoir un contrôle sur son parti et regroupement politique? D’une part prenant acte de sa suspension l’homme de Katana a clairement dit que son parti AFDC prend son autonomie.

Mais d’autre part quelques analystes de la politique congolaise estiment que le regroupement AFDC A est en voie d’une éclosion. A titre illustratif, malgré sa démarche tendant à défier sa coalition une poignet des députés et sénateurs membres de son regroupement soutiennent quand à eux Alexis Thambwe.et Il en est de même pour la ville de kindu où les membres de AFDC A se rangent .L’homme de Kabare pourrait souffrir le chaud et le froid pour calmer la vague des dissidences qui s’annoncent dans les heures qui suivent.

Cliquez sur une étoile pour la noter!