RDC: l’ACAJ menace de «traduire en justice» Gentiny Ngobila pour Nomination et permutation “illégale” des Bourgmestres à kinshasa

Georges Kapiamba, président l’Association congolais pour l’accès à la justice (Acaj) le 10/09/2015 à Kinshasa lors d’une conférence de presse. Radio Okapi/Ph. John Bompengo(Photo d'archives)

153 Vues

L’association congolaise pour l’accès à la justice  dénonce l’Arrêté provincial no SC/241/CAB/GVK/GNM/2019 du 20/08/19  du gouverneur de la ville province de Kinshasa  nommant « illégalement » de nouveaux bourgmestres.  

Le coordonnateur de cette structure de défense des droits de l’homme fustige cette décision, estimant que seul, le ministre de l’intérieur  peut nommer des bourgmestres à titre provisoire, ce que le gouverneur de la ville province de Kinshasa a fait est une violation flagrante de la Constitution et de  la loi sur la libre administration des provinces et les entités administratives décentralisées.

Par ailleurs, l’avocat invite le gouverneur à annuler le « controversé » arrêté  avant d’intenter  une action  en justice contre  l’autorité urbaine de Kinshasa. Cependant  il invite la population à poursuivre le combat  pour faire triompher un vrai état de droit en RDC.

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.