RDC:«en dehors du stade de TP Mazembe aucun stade ne répond aux normes exigées par la CAF» (Emmanuel Kande)

Vue extérieure du stade des martyrs de la pentecôte à Kinshasa /©photo Patrick ABELY

3
(2)
360 Vues

L’instance africaine du football exige que  des stades abritant des compétitions africaines aient  des sièges numérotés, des gazons synthétiques ne dépassant une période de deux ans d’utilisation , La République Démocratique du Congo est loin d’être un bon élève,car la plus part de ses stades qui servent pour la campagne africaine de football sont hors normes.

Stade des martyrs, Tata Raphaël, Kibasa Maliba pour ne citer que ceux là, risquent d’être sanctionné  alors qu’ils abritent tous, les matches de clubs Congolais et voir même ceux des équipes des Léopards.

Voilà  un nouveau débat qui est lancé a quelques  jours seulement de la visite du 26 octobre au 5 novembre 2019  au pays d’une délégation des inspecteurs de la confédération africaine de football pour s’enquérir de la situation.

Emmanuel Kande,secrétaire de la LINAFOOT et inspecteur chargé d’homologation des stade au près de la CAF  qui a organisé une visite officieuse d’inspection dans un des stades et rencontré le patron des sports,n’a pas caché son indignation  ,«Hormis le stade du tout puissant Mazembe qui répond aux exigences de la CAF il n’y a aucun autre en République Démocratique du Congo» a-t-il déclaré ,en invitant le  gouvernement Congolais à sauver en mode d’urgence cette situation qui pourra causer un préjudice au football congolais.

Pour lui, le  Stade de Martyrs  a un vieux gazon synthétique qui  date de 2012 alors que la CAF un certificat de gazon  de la FIFA qui ne datant pas de plus deux ans.

Pour faire face à cet imprévu ,Mr Kande demande aux clubs engagés de prendre certaines dispositions.

« il est demandé à chaque club Congolais de pouvoir inscrire trois stades, un stade principal où ils vont recevoir les matches et deux stades alternatifs, il faudra noter que tous ces  stades seront inspectés par par les inspecteurs de la CAF ajoute-il.

Cependant ,cette situation pourra défavorisée certains clubs de la capitale qui se verront leurs matches  délocalisés par la CAF si le gouvernement ne prend pas les choses à main.

Présentement ,deux  clubs Congolais à savoir le TP Mazembe  de Lubumbashi et l’as Vita club de Kinshasa, sont en course pour la ligue des champions,le DC Motema pembe  seul, est en lice pour la coupe de la CAF .Ces clubs pourraient désormais se produire tous à Lubumbashi au stade TP Mazembe si les stades sont déclarés  hors normes par les inspecteurs de la CAF.

A peine nommé à la tête du ministère des sports, Amos Mbayo a circonscrit  cinq chantiers prioritaires pour la relance du sport congolais. Au cours de son programme de 100 jours présentés en début de semaine aux mouvements sportifs ,L’ex président du comité Olympique Congolais a envisagé le soutien du gouvernement au championnat National de football du pays. 

Patrick ABELY

Cliquez sur une étoile pour la noter!