RDC : vols de matériaux radioactifs à la Gécamines

La mine de cuivre Frontier à Sakania, RDC. © jeune Afrique.

330 Vues

Au moins 300 kilos de matière complètement radioactive ont été volés dans les sites de la société Gécamines (Générale des carrières et des mines) à Lubumbashi, dans le Haut-Katanga. Contrairement à ce que l’opinion publique crois, il ne s’agit pas de l’uranium, mas plutôt des récipients qui contenaient des produits radioactifs, rapporte des sources proches de l’enquête qui indique aussi que huit suspects ont déjà été arrêté dans cette affaire de vol.

Selon cette même source ces récipients déjà hors d’usage pour la Gécamines, et étaient stockés dans un endroit protégé contre la radioactivité. Malgré le fait qu’il ne sont plus importants, ces récipients présentent toujours un danger pour la population à cause de leur radioactivité évidente. Un des plus grands danger qu’ils représentent est que, les produits qu’ils contenaient sont également recherchés pour la fabrication des bombes artisanales.

Dans le cadre de l’enquête, huit suspects, pour la plupart des cadres et agents de Gécamines, ont été arrêtés, d’après des sources à Lubumbashi. Après leur arrestation, les suspects ont été transférés à Kinshasa dimanche passé, confirme une source proche de la présidence de la République.

Olivier Kalume

Cliquez sur une étoile pour la noter!