RDC : une plainte déposée contre Bahati LUKWEBO au pénal

322 Vues

Alors que la dissidence de Bahati Lukwebo fait la Une de l’actualité au pays et à l’approche de la date du dépôt des candidatures pour l’élection du bureau définitif, les choses se compliquent davantage pour l’autorité morale de l’AFDC-A.

Une plainte vient d’être déposée au pénal contre lui par un sujet un opérateur économique gabonais.


La plainte dont une copie est arrivée à la Rédaction d’Electionnet relève comme motif : une cargaison de ciment que la société Taverne de l’ancien ministre de l’Economie n’aurait pas payé au plaignant qui, aujourd’hui se présente comme Directeur Général.


Cette affaire remonterait à 2016 et avait même fait des bruits dans la presse congolaise seulement que le plaignant était présenté comme un individu spécialisé dans l’arnaque et extorsion des fonds.


Aujourd’hui c’est l’inverse, le plaignant évoque le vol et séquestration dans les bureaux de l’ANR et l’expulsion de la RDC avant d’exiger le paiement de 3 millions de dollars pour les 26 500 tonnes qu’il affirme avoir livré.


Cette affaire ne pouvait pas tomber au mauvais moment et soulève autant des questions sur l’actuelle position de l’ancien ministre d’Etat qui justement a tourné le dos à ses anciens compagnons de lutte.

Le fonctionnement de l’appareil judicaire dont les animateurs ont été jusqu’il y a peu sous les ordres du futur challenger de l’accusé.


D’aucuns y voient la main noire du FCC tant l’affaire porte la même coloration que celle de Moise Katumbi qui fut accusé de double nationalité, stellionat et d’autres démêlés judicaires. Les mêmes causes produisent les mêmes effets.
Bahati Lukwebo fait-il si peur ?

Chris Lumbu

Cliquez sur une étoile pour la noter!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.